Chapitre 3 : Perito Moreno et El Chalten

La région des glaciers, magique…

.

Nous repartons de Puerto Natales à 7h après avoir passé une nuit bizarre où l’on a cru qu’un puma ou un gros phacochère errait autour de notre tente. On ne saura pas ce que c’est car nous ne voulions absolument pas sortir de la tente à ce moment là.
Direction El Calafate, connue pour un des plus grands glaciers au monde : Le Perito Moreno.
On doit encore passer une frontière, 2 tampons de plus et nous sommes de retour en Argentine!
Nous arrivons en début d’après-midi à El Calafate et montons notre tente à l’un des premiers campings de la ville, qui s’avère être l’un des moins chers.

Que faire à El Calafate et ses environs ?

 

El Calafate est une petite ville très touristique qui n’a pas un grand intérêt. Pour résumer, il y a une grosse route qui traverse la ville, bordée de magasins attrape touristes, d’agences organisant des excursions vers le Perito Moreno et de restaurants qui se mettent tous d’accord sur les plats à servir (burger, pizzas ou pâtes^^ très Argentin tout ça) et sur les prix dignes des tarifs de la Côte d’Azur.
À part ça, pas grand chose mis à part le majestueux Perito Moreno. Mais là encore, il faut s’armer de courage en tant que backpacker pour pouvoir y aller.
Le tarif de la navette A/R de El Calafate au glacier est de 500 Pesos par personne (parfois 600), soit 15/20 euros par personne. À rajouter le prix de l’entrée du Parc + l’emplacement de la tente et nous sommes totalement hors budget.
Nous décidons donc de tenter notre chance le lendemain matin pour faire du stop (« hacer dedo » en espagnol) et trouver une âme charitable qui puisse nous emmener au glacier.
Nous ne sommes vraiment pas patients et au bout de 10 minutes à tout casser, ça nous saoule et on décide de changer de route. 3kms plus loin, à l’endroit désiré, grosse désillusion ! La route était en fait un chemin de cailloux sans aucun passage de voitures !
Bredouilles, nous redescendons les 3kms pour retenter notre chance sur l’avenue principale où nous étions à l’origine.
Heureusement il ne pleut pas, il y a même du soleil et il ne fait pas trop froid malgré certaines bourrasques de vent frais.
C’est au bout de 45 minutes d’attente, et le pouce gelé, qu’un Van avec une grosse guitare peinte (Van de location) s’arrête! Alléluia ! Nos sauveurs sont Américains (et des vrais) de Denver au Colorado : Doug et Juliana, des cinquantenaires en vacances.
En discutant, ils nous disent qu’ils vont eux aussi à El Chalten (prochaine destination) le lendemain. Trop cool. Et le plus cool : ils nous proposent même de nous ramener ce soir et de nous emmener à El Chalten le lendemain. C’est parfait! Notre premier succès d’auto-stoppeurs !!!

Le mur de glace du Perito Moreno, comme un air de Game of Thrones

IMG_1449
Glacier Perito Moreno – El Calafate
Les nuages, le vent et le froid s’installent de plus en plus. Nous entrons dans le parc national des Glaciers. Un parc immense avec, comme son nom l’indique, de nombreux glaciers.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Parque Nacional Los Glaciares – El Calafate
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Parque Nacional Los Glaciares – El Calafate
Jérémie s’est cru au printemps et est parti en short! Il le regretta toute l’après-midi…
Un premier belvédère nous donne un aperçu lointain mais déjà réaliste de l’immensité de ce glacier.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
1er Mirador Perito Moreno – El Calafate
Nous sommes tout excités car nous attendions beaucoup de ce glacier dont tout le monde parle.
Le glacier Perito Moreno est unique en son genre car tous les jours, le glacier avance de 2 mètres! Whaaaat?? 😲 2 mètres ? Oui mais ce glacier a son propre rythme et n’arrive jamais à monter sur les terres car tous les jours, d’énormes morceaux de glaces se brisent et tombent dans le lac avec fracas. Il est continuellement en train de se renouveler, ce qui en fait sa particularité.
IMG_1441
Glacier Perito Moreno – El Calafate
Pour le voir, le parc a installé de nombreuses passerelles qui permettent aux centaines de touristes quotidien d’observer ce géant de glace du bas, du dessus et plus ou moins proche.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Glacier Perito Moreno – El Calafate
IMG_1433
Glacier Perito Moreno – El Calafate
Après un petit picnic, nous empruntons le chemin le plus loin (depuis le début du Lac) pour se rapprocher de plus en plus du glacier.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Glacier Perito Moreno – El Calafate
À peine arrivés au Lac, un énorme morceau d’iceberg se brise en deux dans un bruit de tonnerre pour plonger dans les profondeurs du Lac. Whaou trop canon de voir ça de nos propres yeux!
Nous apercevons le Perito Moreno et pressons le pas pour le voir de plus près mais la pluie commence à tomber, le vent suit et nous avons super froid (surtout Jérémie en short^^).
Nous voici face à ce géant de glace incroyablement bleu! 50 mètres de hauteur (soit l’équivalent d’un immeuble de 15 étages).
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Glacier Perito Moreno – El Calafate
Le glacier forme de nombreuses pointes vers le haut comme des centaines de cathédrales gothiques les unes à côté des autres.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Glacier Perito Moreno – El Calafate
Il est magnifique et nous sommes stupéfaits de ce que la Nature peut offrir parfois. Malgré la pluie et le froid nous restons presque 3h30 à l’admirer, l’écouter s’exprimer sans même nous en lasser!
La moindre boule de glace qui tombe provoque un bruit de tonnerre, comme si la terre se déchirait face à nous.
Nous sommes trempés et montons rapidement vers une passerelle dont 5 mètres sont recouverts pour nous mettre à l’abris. 2 minutes plus tard, nous entendons un bruit sourd et voyons un énorme bloc de glace se détacher du glacier! Un spectacle que nous ne sommes pas prêt d’oublier : un bloc de glace monumental s’écraser dans l’eau gelée provoquant une vague immense pour disparaître totalement sous l’eau! Ce spectacle nous laisse sans voix.

 

Le Perito Moreno restera dans le top 10 des paysages les plus beaux de notre tour du monde!

El Chalten et le mont Fitz Roy : paradis du trek

 

Nous repartons le lendemain vers El Chalten, à environ 3h30 de route de El Calafate avec Doug et Juliana, suivis de leur amis qui font l’Amérique du Sud en moto.
La ville de El Chalten est encore plus petite que El Calafate. Minuscule même mais possède de nombreux bars avec bières artisanales comme dans la plupart des villes d’Argentine.
IMG_2581
Pause bières artisanales – El Chalten
La ville est touristique certes, mais plus mignonne que El Calafate. Seulement une ou deux agences touristiques sinon ce ne sont que des bars/resto et des logements.
El Chalten est le point de départ nombreuses randonnées et le méga point positif : les treks et l’accès au parc sont gratuits !!!
Ici c’est le paradis des amateurs de trekking, d’escalade mais surtout de paysages magnifiques.

Randonnée vers le Fitz Roy

Le Fitz Roy est le nom donné à la montagne pointue qui veille sur El Chalten. Elle est souvent élue plus belles montagnes d’Amérique latine et avec raison.
Pour les alpinistes, escalader le Fitz Roy est un défis. Pour nous, aller à son pied est déjà un défis ^^
Trekking à El Chalten, l’embarras du choix :
argentine-el-chaltén-randonnee.jpg
Carte Trekking El Chalten
Le mirador de los Condores et de las Aguilas
Nous avons commencé par celle-ci le premier jour, histoire de se remettre en jambe et d’avoir un premier aperçu du Fitz Roy.
Le départ se fait un petit peu à l’écart de la ville (100 mètres), au niveau du centre des visiteurs.
La balade n’a rien d’exceptionnelle et est assez simple mais la vue sur le Fitz Roy et les montagnes avoisinantes vaut le détour quand même. C’est très bien pour un premier jour. À l’aller, nous croisons Léna et Loïc, le couple de jeunes auto-stoppeur rencontrés à Ushuaia. On se retrouvera le lendemain pour la montée vers le Fitz Roy.
IMG_1495
Mirador de las Aguilas – El Chalten
IMG_1501
Mirador de las Aguilas – El Chalten
Le sendero Al Fitz Roy
Le trek est de 10 kms aller vers la laguna de los Tres, au pied du Fitz Roy.
IMG_1512
1er Mirador du Sendero al Fitz Roy – El Chalten
Nous partons vers 8h30 le matin pour avoir le temps de faire un petit crochet vers le Mirador du glacier Piedras Blancas et pour rejoindre Léna et Loïc qui ont dormi à un camping sur le chemin.
IMG_1520
Vue depuis le camping Laguna Capri – El Chalten
Il fait un peu froid ce matin mais la journée est magnifique. Presque pas de vent et un soleil de plomb qui arrive à nous réchauffer de temps en temps. Le niveau de difficulté n’est pas vraiment fort, ce qui nous permet de bien admirer les magnifiques paysages qui nous entourent. Le dernier kilomètre est beaucoup plus difficile. C’est simple : ils annoncent 1h de marche pour 1km. Ça monte dur sur les cailloux mais tout de même pas autant qu’au Torres del Paine (article ici).
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dernier km du Fitz Roy – El Calten
Nous arrivons enfin au sommet face à la lagune bleue et au Fitz Roy qui culmine à 3405 mètres.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Fitz Roy – El Chalten
Nous nous asseyons face à ce monument naturel pour pic niquer et profiter de la vue malgré le petit vent frais.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Fitz Roy avec Loïc et Léna – El Chalten
IMG_1535
HOS Trip au Fitz Roy – El Halten
Il faut descendre et aller sur la gauche pour admirer la magnifique Laguna Sucia dont la couleur est extrêmement bleue.
Direction ensuite le mirador Piedras Blancas, d’où l’on peut admirer un énorme glacier.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mirador Piedras Blancas – El Chalten
On en profite pour boire un petit maté que Loïc et Léna ont emmené.
Le retour est plus long car nous devons encore faire 10 kms dans l’autre sens. Il faut compter 10-12h le temps de monter à la Laguna de los Tres, prendre son temps là-haut, faire un détour vers le glacier Piedras Blancas et revenir. Nous dirions que le niveau de difficulté est assez facile sauf le dernier kilomètre vers los Tres.

 

El Sendero La Torre pour admirer les 3 tours derrière le Fitz Roy : Torre, Egger et Standhardt.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sendero La Torre – El Chalten
Il faut parcourir 11 kms de chemin assez facile pour atteindre le Mirador Maestri où l’on voit de Tres Tres près l’énorme glacier Maestri à droite des 3 tours.

 

IMG_1657
Laguna Torre – El Chalten
Le vent s’est levé lors de notre arrivée à la lagune, nous obligeant à remballer nos sandwichs et trouver un endroit à l’abris du vent, de la poussière et du froid. D’énormes icebergs flottent à la surface de l’eau. On ne s’attendait pas à ça et le panorama est vraiment très joli.

 

Après 3 jours de rando dont 2 jours intensifs, on se dit qu’il était temps de prendre une journée de repos.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Laguna Torre (mode dramatique) – El Chalten
Il y a d’autres balades, dont la montée au Loma del Pliegue Tumbado qui est considéré comme difficile car il y a 1000 mètres de dénivelé sur 12kms mais à priori c’est vraiment faisable tranquillement. De là-haut on peut voir toutes les montagnes alentours.
Ces 3 jours de trek nous auront permis d’admirer des paysages à couper le souffle sur des sentiers assez faciles, voire moyens. Ces balades sont donc accessibles à tout le monde, même au moins sportif ce qui les rendent très populaires.
Nous gardons de très beaux souvenirs de notre passage au parc national des glaciers. Cette partie d’Amérique du Sud nous offre de belles surprises.
Nous repartons le soir vers la frontière chilienne, à Los Antiguos afin d’aller à Puerto Rio Tranquillo côté chilien (article ici)

Où dormir ?

El Calafate

Camping El Ovejero : tarif avec une tente+électricité : 120 Pesos/pers soit 3,8 euros, sans électricité: 100 Pesos/pers soit 3,16 euros. Possibilité d’avoir des lits en dortoirs aussi mais nous ne connaissons pas les tarifs.
La Cueva : refuge avec quelques matelas et possibilité de mettre une tente pour 50 Pesos soit 1,6 euros (sorte de donation). Cuisine commune mais pas de douches.

El Chalten

– Il y a l’embarras du choix : vous pourrez trouver des lits en dortoirs dans le centre à partir de 200 Pesos/ pers soit 6,33 euros.
– Nous étions à La Casa de Cicletas (recommandé par Gloria notre couchsurfeuse de Puerto Natales). L’endroit est très rustique. La salle de bain microscopique avec les toilettes dedans et une cuisine toute petite pour le nombre de personne qu’elle peut recevoir. Les lits en dortoir sont à 180 pesos/pers soit 5,7 euros, l’emplacement tente à 120 pesos/pers soit 3,8 euros. Pas cher mais il faut pas en attendre grand chose.

Où manger ?

El Calafate

La Zorra a été notre QG de nos deux jours passés à El Calafate. Bières artisanales que vous pouvez goûter avant de faire votre choix et les plats sont à des tarifs corrects par rapport au marché et excellents. Bonus pour l’assiette de tapas qui est excellente.
IMG_1430
La Zorra – El Calafate

El Chalten

Nous avons fait nos repas à l’auberge. On peut aller boire une bière dans les nombreux bars de bières artisanales. Ils font tous des happy hours.

Transports

Bus Puerto Natales – El Calafate (Bus Sur) : 17000 Pesos chilien / pers soit 22,75 euros.
Navette AR El Calafate – Perito Moreno : 500 Pesos argentins / pers soit 15,8 euros.
Bus El Calafate – El Chalten : nous ne savons pas car nous avons fait du stop. Cependant il existe des packs incluant le trajet El Chalten – Los Antiguos (avec Andesmar).
Bus El Chalten – Los Antiguos (cal-tur) : 1100 Pesos/pers soit 34,8 euros (départ lundi, mercredi et vendredi à 19h30). 1350 Pesos avec les autres compagnies soit 42,73 euros (départ tous les soirs vers 20h). Mais pas de semi-cama ni de lunch box avec Cal Tur.

Activités

Entrée au Perito Moreno : 500 Pesos/pers soit 15,8 euros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close