Chapitre 6 : Torres del Paine

Torres del Paine, le parc chilien « indispensable » ?

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les fameuses tours du Torres del Paine

 

Après une nuit à Punta Arenas, nous prenons le premier bus de 7h direction Puerto Natales. Nous rejoignons Laura et Pierre (@deux évadés) déjà rencontrés à Pucon.
Première difficulté : établir notre programme de trek.
Le Parc du Tores del Paine est LE trek à ne pas louper en venant au Chili. C’est d’ailleurs l’une des premières choses dont on te parle avant même d’arriver au Chili! Le fameux sentier W que tout le monde essaye de braver. C’est un trek de 3 jours qui forme un W (sans blagues ?) ou pour les plus aguerris, il y a le sentier O qui est une grosse boucle.
7fa81530a58a15f852f1d62515cd39a1
Vue d’ensemble du sentier W et des différents refuges
Ce Parc est un peu l’emblème du Chili.
Le problème principal c’est qu’au Chili c’est money money money. Tout augmente et ça ne dérange à priori pas les touristes qui viennent des quatre coins du monde.
 
Que l’on soit bien clair : à notre avis, ce n’est absolument pas une destination « cheap ».

Torres del Paine, un budget tout de même !!

Voici toutes les raisons qui font que pour un voyageur fauché, c’est difficile de profiter de ce Parc :
1 – Si tu n’as pas de voiture, tu dois payer une navette d’une vingtaine d’euros depuis Puerto Natales à l’entrée du Parc.
Solution backpacker : louer une voiture qui coûte la peau du cul et la partager à 4 ou 5 (on a vu des locs de voiture à minimum 60€ la journée)….
Solution backpacker fauché : le dedo chilien, c’est à dire le stop.
Nous avons choisi de partager les frais d’essence avec Pierre et Laura qui ont un Van.
2 – L’entrée du Parc qui est payante (la base on est au Chili^^) : 21000 Pesos/pers, soit environ 28 €.
3 – Si tu n’as pas de tente avec toi, il faut louer les tentes sur place dans les campings. Tarif : environ 80$ pour le moins cher, allant jusqu’à 250$/ pers la nuit en tout inclus (full-board) ou louer une chambre dans un refuge. On vous passe les tarifs de cette dernière option qui est totalement exubérante.
Si tu as ta tente, alors tu peux un peu mieux t’en sortir. Il existe même des campings gratuits sur le trajet. Gratuit ? Oui c’est possible! Mais il faut réserver sa place entre 3 et 6 mois à l’avance (site de la conaf) ! Whaaaat ?? Oui oui, ce sont leurs nouvelles règlementations. Du coup, Si tu es comme nous et que tu ne sais jamais quand tu arrives sur les lieux, les campings gratuits tu ne pourras pas les voir ou juste en photos.
Il existe certains camping plus ou moins chers et plus ou moins négociables. Si tu arrives comme un pauvre chien malheureux en disant que tu n’as pas réservé mais que tu cherches une toute petite place pour ta tente, c’est jouable. Entre 8$ et 20-30$ selon la tête du client et le camping.
Heureusement, nous avions acheté une tente sur Rio de Janeiro, ce qui nous a permis d’arriver comme des fleurs au premier camping que l’on a fait (le Torres Central) et de trouver une petite place. Un conseil, allez directement au camping et non aux entrées des parkings visiteurs pour demander sinon vous allez vous faire recaler.
Voici les différents sites pour réserver vos emplacements : vertice et fantastico sur.
4 – Si vous décidez de commencer le W par le trek du glacier Grey, vous êtes maintenant obligés de prendre un catamaran qui vous avance un peu (en début 2018) pour des raisons de « protection de la nature »… Coût de la sortie bateau « obligatoire » : 15000 Pesos aller (environ 20€) et 28000 aller-retour (environ 38€) en plus de l’entrée du Parc.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un des multiples glaciers du Torres del Paine

Est-ce que ça vaut le coup de faire le sentier W ?

Franchement, si vous avez réservé vos campings, pourquoi pas.
 
Nous avons décidé de ne pas faire le W en entier, d’une parce qu’on avait un peu peur de ne pas être aussi chanceux qu’au premier camping et que Laura et Pierre ne pouvaient pas circuler partout dans le Parc avec le Van.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre trip « pas classique » au Torres del Paine

 
– On décide donc de commencer notre première journée direction les emblématiques Tores (3 tours de granite qui font la renommée du Parc).
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Torres del Paine
On se pose le premier soir au camping Torre Central et on essaye de fixer solidement notre tente (énormes pierres en surplus) pour éviter qu’elle s’envole. Car, ici, le vent c’est tout un truc! Il peut y avoir des bourrasques jusqu’à 120 km/h et franchement notre première nuit nous a montré de quoi était capable le vent de Tores del Paine. D’après certains guides du Parc, lors des grosses bourrasques de vent certaines personnes sont revenues « en sang »… Chaud!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Notre palace au Camping Torre Central
 
– Nous partons vers 8h30 le lendemain et entamons la balade qui mène aux fameuses tours. Il fait vraiment chaud ce matin. Nous ne nous attendions pas à une telle chaleur! Ajouté à cela, un vent violent nous limite dans la montée et nous coupe parfois même le souffle. Cette balade c’est en fait 9 kms aller avec quasiment que de la montée dont la dernière partie est vraiment plus dure.
Plus on se rapproche des tours (850 mètres plus haut), plus le vent est frais et nous remettons une veste. La balade en elle-même ne nous a pas scotché et était même parfois un peu ennuyante. Pas de paysages spectaculaires ou de point de vue incroyable sur la route. Nous sommes un peu déçus de ce trek. Une fois là-haut, au pied des tours et de la lagune, nous en prenons plein les yeux. Ces tours sont incroyablement grandes et majestueuses. Nous les imaginions bien moins impressionnantes. Le contraste entre ces roches brunes-noires, le glacier qui les sépare et le Lac d’un bleu turquoise est saisissant.
 
En résumé, un trek banal mais un final grandiose.
 

Que voir d’autres au Torres del Paine ? Suite de notre trip.

 
Torres del Paine, ce n’est pas seulement ses trois tours de granite mais aussi de nombreux paysages qui en valent la peine.
 
– Notre coup de cœur numéro 1 de ces trois jours à Torres est le Mirador Condor.
La balade n’est pas très longue. Sur les conseils d’une guide avec qui Pierre et Laura avaient discuté avant notre arrivée, nous commençons notre trek depuis un parking d’un autre point de vue (celui qui permet de voir l’hôtel Alto Pehoe et le Lac du même nom).
La montée dure environ 40 minutes (selon les conditions climatiques) et nous offre un panorama sur le Lac Pehoe durant tout le trajet, contrairement au sentier touristique qui part du camping Pehoe.
De là-haut haut, nous comprenons ce que le condor de Patagonie peut observer : une vue à 360 degrés sur les magnifiques lagunes et glaciers du Parc. C’est sans doute l’endroit à ne pas louper en venant au Torres. Nous y restons un certains temps à observer la beauté de la Nature malgré le fort vent qui nous pousse à redescendre.
 
– Quelques cascades sont sympas à voir mais pas ahurissantes : Salto Chico proche de l’hôtel Explora Patagonia (qui est bien sympa de l’intérieur^^) et Salto Grande où le vent est très puissant. Nous étions parfois obligés de nous tenir à la pancarte « attention vent fort » ou de nous arrêter pour lutter contre le vent et le jet de cailloux qui nous fouettaient les mollets.
 
– Autre site mais que nous n’avons pas fait : le Mirador Britanico et son glacier qui constituent une très belle marche. Mais il faut prendre le ferry pour y accéder (à rajouter évidemment sur le tarif d’entrée) ou sinon faire le sentier W.
 
– Alternative : on a pu observer de loin (depuis l’hôtel Lago grey) le très imposant glacier Grey. Nous ne l’imaginions pas aussi grand et étions agréablement surpris. Une petite rando de 45 minutes mène à un point de vue un peu plus proche. Il faut traverser le Lac Grey sur une petite branche de terre mais avec le vent et la fonte du glacier, le chemin était inaccessible.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Glacier Grey depuis l’Hotel Lago Grey – Torres del Paine

 


Retour à Puerto Natales après le Torres Del Paine…

En rentrant à Puerto Natales, chez Gloria et Oscar nos couchsurfers, on a appris que pour les jours suivants, il était impossible d’accéder à la rando qui mène aux Torres car suite aux grandes chaleurs, les glaciers ont fondu et le niveau des lacs a grimpé.. Même les agences ont dû modifier leur tours! Nous y sommes vraiment allés au bon moment.
Nous étions avec un couple de chiliens, chez nos couchsurfers, qui avaient fait le déplacement pour voir ces fameuses tours mais ils n’ont pas pu les voir. Les pauvres!

Notre avis sur ce Parc

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Oiseau Hotel Lago Grey – Torres del Paine – Pas si mal ce Parc !!
Le gros point positif : les paysages sont superbes et très variés.
Le gros point négatif : les tarifs. D’une part, ils sont élevés pour le pays et ils ne cessent d’augmenter. Les salariés du Parc sont à peine agréables, on dirait même qu’ils prennent parfois un malin plaisir à dire que tous les campings sont complets sauf certaines places à 200$ la tente (oui mais avec petit dej, déjeuner et dîner compris^^). Ce Parc Torres Del Paine devient au fil des années un parc de vacances plus qu’un parc de randonnée/trekking.
– En résumé, c’est très beau mais cela nous semble pas aussi incroyable que ce que tout le monde en dit. En comparaison, El Chalten (Argentine) est pour nous un ton au dessus.
IMG_1410
Torres del Paine, ça décoiffe quand même, on avoue !!
Pour les petits budgets, deux possibilités :
– Vous vous y prenez tôt et réservez vos campings pour pas trop cher. Ajouté à cela, une tente perso et un peu de matériels de camping. Bravo, vous avez géré !!!
– Vous faites un long voyage et ne pouvez pas prévoir vos dates donc pas de camping « cheap » ou gratuit. Alors, tentez votre chance en allant directement dans les campings et en suppliant, ça devrait passer. Cependant, on vous conseille d’avoir déjà votre tente et matériel de camping.
Budget normal retrouvé chez des amis voyageurs : 50€/J/personne en s’y prenant en dernière minute et en faisant le sentier W. C’est un exemple, on peut toujours se débrouiller mieux bien évidemment.
 

Budget pour le Torres del Paine (tarifs février 2018)

Navette aller de Puerto Natales au Parc : 8000 pesos/pers soit 10,80€. De plus, il faut ajouter les navettes à l’intérieur du parc si vous ne faites pas le sentier W ou O.
Entrée du Parc : 21000 pesos/pers soit 28€ en haute saison et 11000 pesos/pers soit 14,8€ en basse saison.
Camping emplacement tente sans réservation : entre 8$ et 20$/pers/nuit.
Bateau AR de l’entrée Sud à Paine Grande : 28000 pesos/pers soit environ 38€.
Bateau Glacier Grey (grand tour) : 70000 pesos/pers soit environ 94€
 
Sur une base de 3 nuits/4 jours au Torres, il faut compter en moyenne 130/150€ et ajouter la nourriture voire location du matériel de camping.
 

Où dormir à Torres del Paine ?

Camping Torres del Paine : 40000 Pesos soit 54€ pour 2 nuits pour 2 avec une tente. Tarif à la tête du client. Le mec nous a dit de payer 56000 pour 2 nuits au début puis sans qu’on ne lui demande rien, il nous a dit : « ok, 40000 ça va ? » Bon franchement on aurait peut être pu négocier un peu. Douches chaudes mais que 3 pour tout le camping.
Camping Pehoe : 11000pesos/pers/nuit soit 14,8€. Emplacement très bien avec une petite cabane pour mettre la tente (qui couvre un peu du vent), un barbecue pour chaque emplacement, sanitaires propres. Wifi à partir de 21h le soir durant le nuit. Quand même pas donné, mais c’est le Torres del Paine !!
 

Où dormir à Puerto Natales ?

– Nous avons dormi chez Gloria et Oscar en couchsurfing (avec notre tente dans le jardin). Vous pouvez aussi les trouver sur Airbnb et booking : el campesino. Gloria est une très bonne cuisinière. Nous avons partagé 3 énormes pizzas maisons avec les autres couchsurfers, un délice après 3 jours de pâtes au Torres!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pizza maison Couchsurfing Puerto Natales
 

Où manger au Torres del Paine ?

– Si vous avez de l’argent, il y a évidemment quelques restaurants que vous trouverez aux hôtels du Parc. Sinon, il faut prévoir et faire ses courses à Puerto Natales.

Où acheter du matériel pour le Torres ?

On vous conseille le Campesino ou Eratik rock (sessions informations sur le Parc) qui proposent la location de matériel de camping pour 4000 pesos/j soit 5,4€.

Pour aller plus loin, voici les cartes officielles du Parc Torres del Paine… C’est cadeau !!

tdp-map09-b
Carte officielle Torres del Paine vue d’ensemble
tdp-map09-a
Carte officielle Torres del Paine 2
shelter_map-paine
Les différents campings/refuges du Torres del Paine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close