Chapitre Terre : Kuala Lumpur et Taman Negara

Kuala Lumpur et Taman Negara : la démesure d’une ville puis celle d’une jungle…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 
Nous arrivons en soirée à Kuala Lumpur, dans cet immense aéroport, qui, même après y être passé au moins 3 fois, est impossible à connaître par cœur. C’est un gigantesque centre commercial où on pourrait passer la journée à flâner, faire les boutiques et manger.
 
Nous passons la nuit dans un petit hôtel vraiment sympa proche de l’aéroport pour accueillir notre ami JB le lendemain qui nous rejoint pour un séjour express d’une semaine. Nous avons hâte.
 
L’aéroport étant tellement grand, que nous attendons quasi 2h puisque JB était de l’autre côté (il a du prendre un train navette pour se rendre à la véritable sortie de l’aéroport où nous l’attendions impatiemment).

DSC_1241

 
Les retrouvailles enfin faites, nous nous dirigeons vers le magnifique hôtel que JB a voulu nous offrir. Encore un grand merci à toi, c’était la première fois de notre vie que nous étions dans un hôtel aussi luxueux. Pour tout vous dire on avait une énorme suite avec jacuzzi à l’extérieur où nous avons terminé la soirée après une petite baignade dans la piscine de l’hôtel, cocktails et gros repas au vin rouge. 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
C’était vraiment prestigieux !!! L’endroit était tout simplement parfait.
DSC_1238
DSC_1244
DSC_1240
Du coup, on a voulu profiter un maximum de l’endroit le lendemain matin et avons même rendu les clés après l’heure du check-out.
 

Que faire à Kuala Lumpur ?

 
Kuala Lumpur est la capitale de la Malaisie et compte environ 1 600 000 habitants intra-muros. c’est vraiment le stéréotype de la capitale asiatique avec des énormes building, des embouteillages… mais ce qui nous a le plus surpris c’est la propreté, très étonnant pour l’Asie. C’est aussi une capitale très riche avec de nombreux expatriés. À chaque fois que nous prenions le taxi ou le uber, les conducteurs nous demandaient toujours si nous travaillions ici, c’est pour dire.
 
Il y a de nombreuses choses à faire à Kuala Lumpur mais nous en avons sélectionné que quelques unes car le temps avec JB était court.
 
Les célèbres tours Petronas : l’incontournable en passant à KL (Kuala Lumpur). Célèbres mondialement du fait de leur hauteur: 452 mètres et 88 étages (construites de 1992 à mars 1998). Il faut environ 1 minute 30 d’ascenseur pour passer du parking sous-terrain à l’étage le plus haut de la tour. Elles apparaissent à l’heure actuelle au 4ème rang mondial des tours les plus hautes.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le KLCC park : situé au pied des tours, c’est un magnifique parc très bien entretenu où nous avons un beau point de vu sur les Petronas.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Chinatown : un grand classique lorsque l’on va dans les grande ville asiatiques. Mais celui-ci est à l’image de KL : propre, structuré et on ne se marche pas dessus.
 IMG_7960
– Après avoir fait un petit tour dans KL, direction Batu Cave.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Batu cave est en fait le nom de la grotte la plus connue puisque c’est la plus grand sanctuaire hindou dans le monde (en excluant l’Inde). 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On y retrouve une immense statue de Murugan (42,7 mètres de haut) à l’entrée de la « grotte cathédrale » située à 100m de haut où il faut grimper 272 marches.
DSC_1248
Juste à côté : la dark cave que l’on a longuement hésité à faire mais par manque de temps (et une petite peur aussi) nous avons abandonné. Cette grotte est uniquement accessible avec un guide. Et pour cause! Aucune lumière mise à part celle de la lampe frontale du guide et des visiteurs. Cette grotte renferme des multitudes d’animaux aimant l’obscurité (chauve-souris, énormes araignées, scorpions, serpents et tant d’autres…).
Il y a aussi la Ramayana Cave, avec un droit d’entrée de quelques rungits. C’est comme si nous rentrions au small world de Disney. Évidemment rien qu’en y pensant, la musique entêtante de cette attraction ne nous a pas lâché. Hahha, Ca y est vous l’avez aussi ? Bon courage, vous allez l’avoir encore pendant 2 bons jours sauf si vous trouvez une autre chanson qui reste bien en tête.

DCIM100GOPROGOPR0007.JPG

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 
Après avoir fait le tour des grottes, nous reprenons le train direction le centre de KL pour prendre un bus direction Kuala Selangor pour voir les lucioles.
Mais quelle a été la galère pour trouver LE bus qui allait là-bas. Personne ne sait vraiment, mise à part qu’il faut aller près d’HSBC. Mais il y a des bus partout, et à priori, le numéro de bus n’est pas vraiment celui que l’on avait vu. On arrive à un endroit où il faut le prendre. On attend 10, 15 puis 30 min… au bout de presque une heure, Emmanuelle décide d’aller redemander a quelqu’un. Et là, oh grand miracle, le mec lui dit que c’est le bus qui vient de partir… Ni une ni deux, elle fait des grands signes aux gars pour leur dire que c’est maintenant qu’il faut courir! Mais le bus est en route!! Feu rouge! L’acceleration est à son comble pour tout le monde et Emmanuelle a réussi à faire attendre le chauffeur de bus pour que les gars, bien transpirant, puissent y monter à la dernière seconde! C’était pas gagné, mais après une bonne course poursuite, nous avons pu en choper un!
Il a fallu 15 bonnes minutes pour que des personnes descendent du bus et nous laissent leurs places assises. Après 2 bonnes heures, secoués comme sur un trampoline, nous arrivons à destination.
À peine nos sacs déposés, un uber nous emmène à Kampung Kuantan firefly.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quelle joie de vivre les mecs !!
Bon, en vrai, on pensait qu’on allait faire une bonne balade d’une heure dans la nuit, sur la pirogue de Mr Rot (car en tant que vrai asiatique, tout air dans l’estomac doit être expulsé et notre guide confirmait la règle) à voir d’innombrables lucioles dans les arbres. La réalité fut un peu différente. On aurait pu voir ses petites bêtes brillantes depuis le port (avec de bons yeux, mais quand même). Cela reste agréable voire romantique si on exclu les bons gros rots du capitaine ^^.
20 Minutes plus tard, la balade était terminée.
L’expérience était assez sympa, il ne faut pas le nier, mais il manquait quelques mètres de balade en pirogue. On en prend pas pleins les yeux concrètement.
 
 
Nous repartons le lendemain matin pour visiter le parc national rattaché à Selangor. Une balade sympathique faisant office de découverte de la « jungle » asiatique pour JB.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 Le temps passant extrêmement vite, on file sur la dernière étape des vacs de JB : les magnifiques îles Perhentian (voir notre article sur la Malaisie paradisiaque).
 

Taman Negara : l’ancêtre de l’Amazonie

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Taman Negara a une superficie de plus de 4 000 km2 et elle serait la plus ancienne forêt tropicale du monde. Son âge serait estimé à plus de 130 millions d’années. En réalité, elle serait number 2 ! La plus ancienne serait Daintree dans le Queensland (Australie). Elle est cependant bien plus vieille que la célèbre Amazonie.
 OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une telle longévité est un exploit sur cette Terre quand on voit le nombre de déforestations.
 
Après 4 jours aux Perhantians, nous décidons d’aller dans les terres de la Malaisie et nous imprégner de la force de Dame Nature (pas celle qui dérange les femmes).
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 

Comment allez à Taman Negara depuis les Perhantian ?

 
Un sacré périple pas très reposant.
En effet, il faut tout d’abord reprendre le ferry des Perhantian jusqu’à Kuala Besut. De là, on peut soit prendre la navette qui va à l’aéroport de Kota Bharu (environ 25 rungits/pers), soit faire comme nous et partager un taxi à 4 (70 rungits pour 4).
A Kota Bharu, prendre ensuite un train de « nuit » direction Jerantut (terminus : Johor Bahru). 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Départ vers 17h (c’est sans compter le retard des trains), arrivée estimée à 1h du matin. Nous sommes finalement arrivés à 4h!! Autant vous dire que l’on n’a pas beaucoup dormi car nous étions juste à côté de la porte où tout le monde passe et que l’on regardait a peu près toutes les 30 minutes où nous en étions, de peur de louper l’arrêt. Évidemment, les contrôleurs viennent toujours vous réveiller quand le train arrive où l’on doit descendre, mais on ne sait jamais!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Comme nous devions prendre un bus à 8h (oui car le trajet n’est encore pas terminé^^), nous décidons de ne pas prendre de chambre pour dormir et d’aller acheter 2-3 gâteaux et un café au 7 eleven qui venait d’ouvrir dans le centre ville (il était 4h30!!). Le 7 eleven, c’est vraiment la vie en Asie!! On a donc attendu une bonne heure et demie, sur le trottoir devant le magasin.
Après un petit dej requinquant, direction l’arrêt de bus où il y avait en fait un autre 7 eleven, 2-3 petits restos qui ouvraient, mais surtout des sièges !!!  On aurait sans doute fait moins pitié en venant ici manger mais tanpis.
Finalement, nous prenons enfin le bus local de 8h direction Kuala Tahan. Une heure plus tard, nous y étions!!! Alléluia!!!
 
Mais la galère n’était pas encore terminée: il fallait trouver un logement. Une bonne heure plus tard, et exténués, nous jetons notre dévolu sur une cabane au fond du jardin chez Durian Chalets (heureusement pour nous, pas de Durian à l’horizon. Sinon on aurait déguerpi).
Notre journée s’est ensuite résumée à repos, coupage de cheveux et lessive.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 

Que faire à Taman Negara ?

 
La principale activité est d’aller dans cette forêt!!

DCIM100GOPROGOPR0349.JPG

Malheureusement, dans la partie visitable, il n’y a pas vraiment d’animaux mis à part des singes qui jouent à cache-cache.
Pourtant de nombreuses espèces animales y vivent encore : rhinocéros, tigres, etc.
pour les voir il faudrait faire un trek de plus de 3 jours avec un guide pour s’enfoncer dans la forêt et dormir dans une grotte.
Nous n’avions qu’une grosse matinée seulement.
Nous avons donc pris le petit bateau qui emmène de l’autre côté de la rive. Il faut d’abord traverser le gros resort avant d’aller payer le droit d’entrée.
Apres une petite demie-heure à travers la forêt (chemin qui est tellement bien balisé qu’il est bétonné), nous arrivons en haut du plus grand et long pont de singe qu’il existe. Nous sommes au moins à plus de 6 mètres de hauteur, à la cime des arbres. La sensation est vertigineuse mais excitante. Attention cependant à respecter un espace de sécurité de 10 mètres entre chaque personne. C’est rassurant!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
DCIM100GOPROG0010335.JPG
Dommage car les derniers ponts étaient fermés. On commençait à y prendre goût.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 
Après avoir descendu la canopée, direction le sommet Bukit Teresek.
Il commence à faire vraiment très chaud et la montée est rude. D’autant plus que l’on a pris notre temps et il nous en restait peu avant de revenir au chalet avant 12h pour le check-out.
Bon, ce qui est rassurant, c’est que nous ne sommes pas les seuls à transpirer comme si nous venions de faire un marathon sous 40 degrés.
De là-haut, nous avons une très belle vue sur toute la masse forestière. C’est tout de même impressionnant de se dire que nous sommes vraiment des bébés êtres-vivants, comparés à cette vieille dame nature sans qui nous n’existerions pas.
 OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au final, si vous souhaitez aller à Taman Negara pour rencontrer la faune, préférez un trek avec des guides certifiés. Sinon c’est vraiment pour faire les ponts de singe et voir cette très ancienne forêt.
 OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Kuala Lumpur


Où dormir à KL ?

EV World Kota Hotel KL : pour un stop entre deux avions. Possibilité d’avoir une navette. Petit déjeuner sur place à se servir tout seul. 7/11 ouvert juste à côté ainsi que Mc Do, Dominos, etc. Nuit à 78 RM soit 16,35€.
Villa Samadhi : super endroit pour se relaxer dans du luxe sans en faire trop et qui reste assez typique. Cet hôtel nous a été offert par JB. Grande classe, prestigieux…
Sun Inns hôtel Sentral : tout proche de KL Sentral. Idéal pour prendre le train direction l’aéroport. C’est du direct. Chambre propres, avec sdb privée. 81 RM soit 17€ la nuit.
 

Où manger à KL ?

Villa Samadhi : happy hour avec cocktails grandioses. Plats géniaux et petit déjeuner de roi. Forcément, coût assez important pour le pays.
Chinatown : un classique.
Quartier indien vers Brickfield (KL sentral) : streetfoods. Prix cheaps et nourriture grasse mais bonne.
 

Nos activités sur KL

Batu cave : gratuite, à voir car un des monuments connus du pays.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Ramayana cave : originale et colorée. Entrée à quelques centimes d’euros (1RM).
Bateau lucioles à Kampung Kuantan fireflies : un peu moins de 4€ par personne. Prix relativement fixe, on peut y être à 4 dedans.
Balade dans le parc KLCC : gratuit et permet de voir les tours Petronas, indispensable. Le must : coucher et lever de soleil.
 

Transports sur KL

Train « métro » vers Batu Cave : prendre le train a côté de chinatown (KTM railway station) direction Batu cave. 0,60 € A/R.
Bus vers Kuala Selangor pour les fireflies : prendre le bus devant HSBC Tower (celui derrière la clock tower, plus loin sur la gauche en sortant de KTM railway station), direction Kuala Selangor. Ne pas hésiter à demander. 7 RM soit 1,5€.
– Nous avons souvent pris des Uber car au juste prix et ils savent où ils vont. De plus, le confort est vraiment meilleur que dans les taxis.
 

Taman Negara 


 Où dormir sur TN ?

 
Durian Chalets : un peu excentré de Riverside mais calme avec jardin bien reposant. Famille très agréable. 50 RM soit 10,50€ la nuit.
 

Où manger sur TN ?

 
– Un gros problème pour nous car pas beaucoup de restaurants n’étaient ouverts du fait de Ramadan. Mais on a mangé sur les floatings restaurants. Il ne faut vraiment pas être pressés et ne pas arriver trop tard sinon ils n’ont plus rien et on se retrouve avec du riz et un œuf sur le plat!!!
 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On garde la pêche quand même !

Nos activités sur TN

 
– Bateau aller-retour pour aller dans la forêt : 2 RM par personne A/R soit 0,4€.
– Droit d’entrée forêt : belle balade à faire mais ne vous attendez pas à la jungle, c’est très encadré… 5 RM (1€) pour app. photo et 1 RM (0,2€) pour l’entrée par personne.
– Droit d’entrée à la canopé : vraiment sympa, dommage que les 2-3 derniers ponts étaient fermés car on y prend vraiment gout. 5 RM/personne soit 1€.
 

Transports depuis l’île de Perhentian vers Taman Negara

 
1-Ferry retour vers Kuala Besut
2- Prendre navette ou taxi vers Kota Bharu
3- Prendre le train de Kota Bharu direction Johor Bahru, arrêt a Jerantut. Le train part vers 16 ou 18h on ne sait plus trop… et arrive normalement vers 1h du matin à Jerantut
4- Prendre un bus de Jerantut (au niveau de l’arrêt « long distance bus station » sur maps.me ) direction Kuala Tahan. Premier bus à 8h

1 réflexion sur « Chapitre Terre : Kuala Lumpur et Taman Negara »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close