Chapitre 5 : Udaipur

Udaipur, la ville blanche 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aller de Pushkar à Udaipur en bus!

Notre bus au départ de Pushkar est à 16h. Pour la petite histoire, aucun bus ne part pas réellement de Pushkar. Il faut donc prendre un petit bus qui nous emmène à la gare routière de Ajmer, située à 15 km de Pushkar. 
Dans cette région il n’y a pas autant de circulation mais on décide de partir 2h avant histoire d’être sûrs d’avoir notre bus. 

Au final, on attend 30 minutes serrés comme des sardines, en pleine chaleur avant que le chauffeur admette que l’on est assez nombreux dans le bus pour partir (entendez par là que plus personne ne peut mettre un pied dedans). 

Première difficulté: nous sommes très lourds et il faut monter la montagne. Le co-chauffeur descend pour mettre des énormes pierres derrière les roues en guise de cale. Au bout de 3 échecs, c’est bon, le bus commence sa montée. 

Le vide est quand même assez proche. Et là : horreur! On passe devant un 4×4 avec seulement les 2 roues avant sur la route. Le « cul » de la voiture étant dans le vide. Apparemment les gens ont réussi à sortir de la voiture qui tient on ne sait comment, en équilibre. Le bus continu sa course. 

Arrivés à la station de bus, la 2ème mission était de trouver celui pour Udaipur. Tout est en indien. Super, on doit partir dans 30 minutes… on demande à un mec qui nous envoie à l’autre bout de la station. On redemande à un autre qui nous renvoie à notre point de départ. On comprend que personne ne sait vraiment où est ce bus. En fait, ici, même s’ils ne savent pas, ils vont indiquer une route quand même… on ne sait jamais si c’est la bonne. Il faut toujours demander plusieurs fois pour être presque sûrs. 

Finalement, un mec parlant un peu anglais vient nous voir un peu paniqué quand il voit à quelle heure est notre bus. Il décide d’appeler le mec qui nous a vendu notre billet. Et là, il nous dit que ce n’est pas du tout ici, qu’il faut prendre un tuktuk car c’est à 7 kms! Tendu

On ne savait plus si on devait le croire ou non. On décide de lui faire confiance. Et c’est parti pour une course contre la montre. Il nous fait courir avec nos gros sacs à dos jusqu’au tuktuk qui paraît aussi paniqué. À peine monté, on était déjà partis. À fond! 

Finalement, on arrive à un arrêt qui paraît être le bon, environ 10 minutes avant. Top, on a bien fait de lui faire confiance. 

Une fois les sacs posés, on attend, on attend… 20 minutes, 30 minutes… les enfants à côté viennent faire des selfies avec nous, les parents les prennent en photo sur nos genoux… le bus arrive enfin avec 1h de retard! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

6h plus tard, nous voilà enfin arrivés à Udaipur malgré quelques frayeurs. Les bus conduisent vraiment n’importe comment et on a eu plusieurs fois peur que le bus se renverse… Concrètement, on roule que sur un côté ^^!


Udaipur, ville blanche du romantisme et du très célèbre James Bond : Octopussy.

 

Udaipur est connu sous plusieurs nom: la ville blanche du fait des son énorme Palais Royal blanc, et de la couleur crème des façades des maisons. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On peut aussi la surnommer la ville des lacs. En effet, elle est construite autour de plusieurs petits lacs dont le grand lac Pichola.
Son architecture, la couleur verte de son lac et les petits ponts qui relient ses petites îles peuvent parfois lui faire ressembler à des endroits de Venise, d’où son nom: la Venise de l’Orient. Bref, chacun s’en fera sa petite idée.
À notre arrivée nous sentons qu’il y a un peu plus de mouvement qu’à Pushkar mais que la ville reste tout de même assez calme. 
La ville a servi de décor à plusieurs films comme: Octopussy (un James Bond) qui passe tous les soirs à différents endroits de la ville et au film Tigre du Bengale de Fritz Lang. 

Ici, on ne parle pas de Maharaja mais de Maharana

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est en 1559 que le Râna Udai Singh construit son Palais autour du lac Pichola et donne ainsi son nom à la ville. 

Durant plusieurs siècles, la ville connaît de nombreuses attaques. Ce n’est qu’à partir de la signature d’un traité avec les anglais en 1889, qu’Udaipur connaît la paix

Depuis sa création, environ 22 empereurs se sont succédés.


Que faire à Udaipur?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le grand city Palace : presque 2h de visite avec un guide. Heureusement que la visite ne se fait pas uniquement à l’extérieur au vu de la chaleur… un immense Palace qui vaut bien plus le coup que celui de Jaipur à notre avis. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On peut visiter plusieurs parties qui correspondent chacune a une époque de construction. La famille royale habite une partie encore actuellement, tandis qu’une autre s’est transformée en hôtel de luxe. La plus ancienne date de 1571.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le Jag Niwas, Palais d’été : construit en 1752 au milieu du lac Pichola. Et oui, un palais pour l’été et un autre pour les moussons et festivités. Aujourd’hui le Jag Niwas est devenu un hôtel de luxe très réputé. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Le Jagdish temple : situé tout près du city palace. L’un des plus grands temples dédié à Vishnu. Nous ne sommes pas restés très longtemps car le sol était vraiment bouillant et nous étions pied-nus. Emmanuelle a glissé sur les tapis qu’ils mettent par terre en essayant d’éviter le sol mais est tombée sur les fesses, ce qui a bien fait rire les indiens autour!! Moqueurs 😡

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Se balader dans les ruelles et flâner autour du lac pichola pour y regarder les indiens s’y baigner.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

– Aller faire un tour de bateau sur le lac : nous ne l’avons pas fait car c’était vraiment trop cher pour nous. Attention, si vous voulez y aller, à partir de 15h ils doublent les prix. 

 

– Voir le coucher de soleil sur le lac : très sympa.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

En conclusion, Udaipur est une ville plutôt agréable. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il n’y a pas grand chose à faire en soi mais vous pouvez y faire quelques rencontrer impromptues. En passant devant une toute petite boutique, un couple à l’intérieur de leur « shop » nous interpelle et nous propose de nous poser sur des chaises à l’intérieur car il fait trop chaud. Il ouvre un paquet de cigarettes et nous en propose. Limite il voulait qu’on goûte à toutes ses cigarettes. On tape la discute puis il nous propose un thé chai (leur thé typique avec du lait et des épices masala). On accepte et il nous dit de le suivre. Nous voilà arrivés chez lui. Il nous fait visiter sa maison puis nous emmène dans la cuisine pour nous montrer comment faire un thé chai. Un très bon moment. On redescend ensuite prendre le thé avec sa femme. Ils savent très bien faire, car nous avons réussi à acheter de la crème et un stick à lèvre chez eux (il nous en fallait^^). En tout cas, Teena et Yakesh sont adorables. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous croisons aussi un mec qui parle un peu français, qui nous propose de jouer aux échecs avec lui… on n’avait pas le temps et pour être honnête, nous ne sommes pas de grands joueurs d’échecs ^^. En voulant repartir il sert la main d’Emmanuelle d’une manière insistante et lui décrit son tempérament. Bon… ça fait un peu peur tout ça. On dit que l’on est attendu. 

 

Une autre rencontre très enrichissante: nous passons devant un centre de massage en allant à notre hôtel et là ! Stupéfaction ! Nous voyons écrit « osteopathy « . Ni une ni deux, on va voir le mec pour en discuter. On y est resté une bonne demie-heure à parler de nos pratiques. Lui n’est pas vraiment ostéopathe, il fait un mix de tout (kiné, osteo, shiatsu, acupressure…). Nous étions intrigués par sa manière de travailler mais les prix étaient vraiment exorbitants pour le pays… dommage mais l’échange était très enrichissant. Vous pourrez le trouver facilement sur ce lien.

IMG_1661

 


Où dormir ?

The Royal view lake villas : chambre double avec clim, rooftop. Personnel très sympa qui nous a attendu jusqu’à 23h30 pour notre arrivée. Ils nous ont même prêté une chambre avec salle de bain la journée de notre départ pour que l’on puisse se poser tranquillement.  Prix de la nuit : 548,50 Rp soit moins de 10€.

Lassi guest house : toutes les chambres étaient bookées mais à chaque client, le Lassi GH offre un livre à un enfant défavorisé. Environ 10 euros avec le petit déjeuner. 


Où manger ?

– Petit déjeuner chez Jheel’s ginger coffee bar and bakery : un peu cher mais un vrai café, des toast aux graines parfaitement grillés et une succulente tarte au chocolat à déguster sur le bord du lac pichola. Cadre charmant.

Le Grass Wood : petit dej ou 4h dans un endroit au frais avec une décoration très cosy. Pareil les tarifs sont plus élevés que la normale mais cadre sympa.

Pizza burst : à côté du city palace. Pour 140 Rp (2€) on mange presque trop: soupe, buffet d’entrée+pain grillé à l’ail, 4 parts de pizza, dessert, un verre de coca et eau à volonté. 

Millets et Mewar : ambiance cosy et alimentation végétarienne, sans gluten. Très bon! Vous pouvez même demander une bière (si rare en Inde).


Activités payantes

City palace : 300 Rp soit 3€ (100 pour les étudiants soit 1,43€). Négocier le guide, on en a pris un pour 4 personnes, ce qui nous est revenu à 150 Rp par couple (environ 2€).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bharti Massage center : 3000 Rp pour le « massage » soit 30€. On vous conseille si vous avez un peu d’argent. Les avis sont tous très bons et le monsieur n’est pas du tout insistant. Très bon diagnostic en tout cas. Son père est thérapeute en Allemagne.


Transport

Bus de Pushkar- Udaipur : 6h de route avec un arrêt pour manger, 400 Rp soit 5,7€.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close