Chapitre 6 : Jaisalmer

Jaisalmer, un château de sable au milieu du désert. 

 

IMG_7877
Départ de Udaipur en bus avec lit couchette. C’est le meilleur bus que l’on est pris en Inde. Quasi mieux que le train! Nous avons la clim, un lit double (enfin c’est pas le lit king size que l’on peut avoir chez soi. Environ 1m20 de large et 1m60 de long) mais avec rideau. Donc beaucoup mieux que le train mais toujours aussi vomitif! À 70km/h, vas y que je te balade à droite, à gauche pour éviter les voitures qui arrivent en face, gros coup de frein pour éviter la vache qui passe tranquille sur la route. Tout ça durant environ 10h! La clim étant tellement froide, qu’à 2h du matin, Emmanuelle a du descendre et se frayer un chemin entre toutes les personnes (sans réservations) et qui dorment entassées dans le couloir du bus. Assez compliqué pour récupérer le duvet au fond du sac qui est lui-même coincé sous les sièges. On vous laisse imaginer les contorsions! 
IMG_7798
7h du matin, un mec dans le bus hurle « JASAILMER » et secoue notre rideau. Il nous explique à toute vitesse qu’il faut surtout faire attention à nos sacs car beaucoup d’enfants peuvent venir nous les prendre, demander de l’argent ou tout simplement nous les voler. En arrivant, il va nous trouver une jeep et qu’il faudra monter tout de suite dedans pour que justement personne ne vienne nous harceler. Il nous répète de surtout bien faire attention à nos sacs. Ok…. à ce moment là on n’a pas du tout envie de descendre du bus et on se demande qu’elle mouche nous a piqué de venir à Jaisalmer! Le mec revient pour nous dire « vite, vite, c’est ici qu’il faut descendre ». Emmanuelle descend et Jérémie lui dit que le mec lui a pris son sac. Ok on descend du bus et là : un gamin aussi haut que son sac à dos, le porte sur une seule épaule. My god! Le chauffeur de bus, voyant ses yeux paniqués et interrogateurs, lui explique que c’est bon, il faut le suivre, la jeep les attend à quelques mètres mais vite. Ouf ! Elle a eu tellement peur que ce soit les gamins en questions qui volent les sacs qu’en 2-2 on était dans la jeep! 
On n’a même pas eu le temps de voir s’il y avait du monde autour de nous tellement ce moment est passé vite. 
Le Jeep en question est celle d’un hôtel qui nous emmène justement à son hôtel pour récupérer des clients. En soi la chambre n’est pas trop mal et vraiment pas chère mais nous avions vu autre chose qui nous tentait vraiment. 
Nous sommes assez étonnés car tout le monde nous disait de ne pas aller à Jaisalmer car il fait vraiment trop chaud, mais pour le moment il fait limite frais. Nous avons compris notre douleur à partir de 10h, avec une pointe de chaleur vers 13h atteignant les 50°. 

Jaisalmer 

A Jaisalmer, un immense fort couleur sable surplombe la ville. On dirait vraiment un gros château de sable et la plupart des habitations sont construites avec la même pierre ce qui donne un caractère irréel à la ville. Comme si des centaines d’enfants s’étaient amusés à construire cette ville avec leurs pelles et leur seaux sur la plage. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 18869730_10211713585847830_851325564_o
18869646_10155313193273965_1970190251_o

Que faire à Jaisalmer?

Le nuit n’ayant pas été terrible et la chaleur arrivant, nous en profitons pour ne rien faire et nous reposer. 
Visiter le fort de Jaisalmer : alors en basse saison, c’est simple, il n’y a personne dans ce fort et pas grand chose n’est ouvert. On peut s’y balader, voir le Jain Temple qui n’a rien d’exceptionnel, monter visiter des havelis pour avoir une vue de la ville, où aller vers les canons qui protégeait autrefois la ville. La vue sur tout Jaisalmer vaut le détour.
 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes un peu déçus car en basse saison, il est vraiment difficile de trouver des endroits pour manger ou juste prendre un verre. C’est bien car il n’y a vraiment personne, très très peu de touristes mais c’est la galère pour manger le reste du temps.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Aller au Gadii Sagar lake : nous l’avons aperçu du haut du fort mais il n’y avait quasi plus d’eau. Un habitant du fort et un organisateur de safari nous ont même déconseillé d’y aller car ça ne valait pas le coup. C’est pourtant un lac assez important pour les habitants de Jaisalmer car il les approvisionne en eau potable. 
Faire un safari dans le désert et dormir à la belle étoile : à cette saison, l’avantage c’est que nous pouvons négocier les prix. Le patron de notre guest ne voulant pas baisser du tout ses prix, nous avons réserver avec Wanderlust.
Nous avons adoré cette expérience, c’est sans doute notre coup de Coeur en Inde! Nous partons vers 16h30 environ de Jaisalmer (pas avant car il fait vraiment trop chaud). Direction un village fantôme en jeep. On aurait pu s’en passer car il n’y a vraiment rien à voir mis à part des ruines. Il faut quand même payer une participation pour y entrer, soit disant pour les rénovations.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On reprend ensuite la jeep, musique indienne à fond malgré les tentatives du couple italien pour mettre la leur. Ça nous fait bien rire et ça nous met dans l’ambiance du Safari. Première fois en dromadaire pour Jérémie.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
C’est parti, nous enfourchons nos montures. C’est quand même haut ces bestioles.
 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous sommes écroulés de rire car celui de Jérémie doit être un boulet. Ils lui ont accroché une cloche autour du coup et n’arrête pas de ruminer, si bien que son ventre fait d’énormes bruits et ne se gêne pas pour se lâcher de temps en temps.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA 
Les paysages sont tout d’abord lunaires, arides puis apparaissent les fameuses dunes de sable au coucher du soleil.
 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tout simplement magnifique. 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le calme du désert nous permet de nous évader. Nous sommes à seulement 50 kms de la frontière Pakistanaise. 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
 OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Après un bon gros thé chai en arrivant au camp, le guide et son équipe s’atèlent à
nous faire un repas d’ogre. 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un de nos guides en mode « selfie »
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous mangeons à la lueur des étoiles et du feu de camp avec nos nouveaux amis italiens
(Jennifer et Juan-Marco).
La nuit à la belle étoile était tout simplement extraordinaire malgré le vent et le sable qui venait se coller sur nous. Nous n’avons pas très bien dormi mais chaque réveil était récompensé par la vue de la voie lactée et des nombreuses étoiles qui ornaient le ciel. Nous nous sommes vraiment rendus compte que la terre tournait rapidement car le ciel changeait quasi toutes les heures. À 22h nous voyions la lune. À 23h, la lune avait disparue. Vers minuit la voie lactée était à notre gauche tandis qu’à 2-3h du matin elle s’était déplacée à droite.
Le lendemain matin, réveil et balade sur les dunes.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Après un bon gros petit déjeuner avec de nombreux toasts, bananes et mangues, nous rentrons à notre hôtel où la douche et une bonne grosse sieste étaient salvatrices. 
Jaisalmer est tout de même la ville la plus loin des centres touristiques du Rajasthan mais malgré la chaleur et le peu de choses à faire là-bas, le safari dans le désert du Thar était tout simplement parfait et nous ne regrettons pas d’y avoir passé 3 jours. 
Juste avant de partir pour Jodhpur, nous retrouvons nos amis lillois (Jérôme et Antoine) qui viennent juste d’arriver, pour un petit déjeuner à notre guest house. C’est la dernière fois que nous les revoyons car eux retournent en France dans quelques jours.
Bon retour les gens du Nord.

Où dormir à Jaisalmer ?

Beaucoup de guest house ou hôtels. 
The Silkroute hotel : tout neuf très bonne décoration, grandes chambres propres avec A/C et grand balcon commun vue sur le fort de Jaisalmer. Les tarifs du restaurant sont plus chers que d’habitude mais c’est partout sur Jaisalmer. Seul bémol : ils ne sont pas très commerciaux et quasi impossible de diminuer les prix pour un package chambre+safari. 625 Rp la nuit soit 9€.
18901049_10211713585327817_1914968354_o
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Séance guitare improvisée à l’hôtel
The wanderlust guest house : chambres basiques avec ou sans A /C, un peu moins chères que Silkroute. C’est avec eux que l’on a fait le safari.

Où manger ?

– Nous ne vous cachons pas que l’on a assez galéré du fait de la basse saison et des vacances des proprios qui font le ramadan… nous avons donc mangé à notre hôtel (silkroute: très bon thali plus cher que d’habitude) et au wanderlust (juste un sandwich et une omelette qui nous ont coûté bien cher). 
The Trio : restaurant cher que nous avons fait par dépit le dernier soir. Ambiance sympa au-dessus des toits. Cuisine très chère mais spécialités indiennes bonnes. Nous avions pris des pâtes napolitaines, il faudrait juste qu’ils revoient la recette^^.

Activités payantes

Safari dans le désert du Thar : 1500 Rp/personne soit 21,4€ (comprenant l’eau, la nourriture du soir et du matin, la jeep depuis l’hôtel, le chameau). Notre TOP indien, on vous le conseille absolument, c’est magique.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Transport

Bus Udaipur –> Jaisalmer en sleeper AC : 650 Rp/personne soit 9,30€.

1 réflexion sur « Chapitre 6 : Jaisalmer »

  1. Marine votre copine ! 09/08/2017 — 17:00

    Vous nous faites rêver, vos aventures ont l’air super !!! Vous n’allez jamais avoir envie de revenir 😂 Continuez de profiter et revenez avec des tas d’histoires à nous raconter. Gros bisous de Pepe et moi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close