Chapitre 1 : Varanasi

Varanasi, ville sacrée entre la vie et la mort.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Après notre mission humanitaire sur Calcutta (compte-rendu ici), nous prenons le train direction Varanasi. Après 14h30 de train, nous y voilà enfin! Nous étions dans le premier compartiment en catégorie AC3. Nous vous le déconseillons (le compartiment). Entre le passage de plusieurs personnes, le contrôleur qui allume la lumière en pleine nuit car son lit est dans le même compartiment, les énormes secousses du train (Emmanuelle à même failli vomir), le claquement de la porte sur nos lits et la clim bien trop forte, la nuit a été bien agitée!

Vu du train, Varanasi nous semble plutôt calme. Nous passons sur l’immense fleuve sacré, le Gange, avant d’arriver à la gare.

En fait notre première impression était totalement fausse! Des centaines et des centaines de personnes attendent sur le pied de la gare, tellement, qu’il est difficile de sortir du train et encore plus de la gare!
Les chauffeurs de taxi, Tuktuk et de rickshaw nous sautent dessus. Heureusement, nous avions réservé une chambre dans une guest qui nous avait été conseillée par une française rencontrée lorsque nous attendions pour acheter nos billets de train à Calcutta.
En s’éloignant un peu de la gare, on négocie un Tuktuk partagé avec une famille indienne! Nous étions 6 dedans: le chauffeur, le père de famille et Jérémie à l’avant et Emmanuelle et la femme et la fille à l’arrière. Avec la chaleur et la proximité importante, nous n’étions pas forcément très bien installés mais au moins nous avions notre Tuktuk.
Le trajet en Tuktuk s’est résumé à : chaleur, poussière, klaxons incessants, embouteillages à gogo, routes défoncées… c’était encore pire qu’à Calcutta!
À l’approche des Ghats (escaliers donnants sur le Gange), les routes sont fermées aux Tuktuk et taxis. Nous avons donc terminé à pied car notre guest est à 50 mètres d’un des chats principaux.

Incredible India !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Varanasi, la ville sacrée…

Anciennement Bénarès, Varanasi est une ville de l’état de l’Uttar Pradesh.
La ville est située sur la rive gauche du Gange. Il paraît que c’est l’une des plus anciennes villes habitées du monde! C’est une ville sacrée de l’hindouisme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tous les soirs, une cérémonie, Puja, se déroule au Dasaswamedh Ghat. Des centaines de fidèles viennent se recueillir et prier le dieu Shiva ainsi que bénir le Gange (Ganga).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Que faire à Varanasi ?

Ici, il fait vraiment très très chaud à cette période de l’année. La plupart du temps nos visites se consacraient à :

Se balader le long du Gange : voir les différents Ghats où les gens se lavent, les enfants jouent et sautent dans l’eau tandis que d’autres prient en se lavant le visage. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Face au Gange, de nombreuses personnes méditent ou font du yoga, notamment le matin au lever du soleil lorsque les températures sont encore supportables.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Faire une petite croisière sur le Gange au lever ou au coucher du soleil :c’est le seul endroit, sur le Gange, où l’on peut voir la ville en face avec ses belles façades colorées et où l’on peut voir les crémations sans être trop envahissant. Nous l’avons fait au coucher du soleil, bien pour y voir les Indiens s’y reccueillir. À notre avis il est plus sympa d’y aller le matin notamment pour les photos. On souhaitait aussi y retourner le lendemain matin, seulement nous étions dans une chambre avec un ventilateur qui faisait le bruit d’un hélicoptère au décollage. Nous avons entendu le réveil qu’au bout de 45 min… le soleil était déjà levé à 5h30… mais l’atmosphère est vraiment différente le matin. Beaucoup plus calme, reposante. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À cette période de l’année, à partir de 8h il fait déjà trop chaud. Nous rentrons donc nous reposer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Durant notre balade, nous rencontrons plusieurs indiens qui veulent prendre des photos avec nous. Au début, nous sommes méfiants. Nous avons peur que ce soit ce que l’on voit dans les films ou les reportages: un jeune qui distrait ton attention pendant qu’un autre te vole tes affaires. Mais absolument pas. En fait, on se rend vite compte qu’en Inde c’est tout l’un ou tout l’autre, ils ne font pas dans la dentelle. Soit on veut clairement t’arnaquer et les tons peuvent monter. Soit les gens sont vraiment gentils.

Nous avons rencontré un indien qui nous a expliqué plein de choses sur les crémations. Bon on le soupçonne d’être un peu menteur sur le fait d’être le fils d’une famille qui gère les crémations depuis 7 générations mais son discours coïncidait avec notre guide du bateau. Et il nous a permis de répondre à certaines de nos questions.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Petite minute culturelle sur les crémations près du Gange.

Le Gange est le fleuve sacré de l’Inde. Le pays tout entier vient se faire inhumer à Varanasi. Près de 300 personnes sont brûlées chaque jour

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En majorité, on retrouvera des Hindous, tandis que les autres religions ne pourront avoir cette cérémonie que sur un unique ghat. Seulement les femmes n’ont pas le droit de venir voir la crémation pour 2 raisons:
– La première est qu’elles ont tendance à pleurer, et que les larmes sont impures pour l’âme du mort. 
– La deuxième : il y a quelques années, lorsque les maris mourraient, les femmes sautaient sur le bûcher pour brûler avec eux. Certains, disent que ce sont d’autres personnes qui les jetaient dans les flammes. Pour éviter tout cela, elles sont interdites durant la crémation.
Tout le monde peut être brûlé, sauf 5 types de personnes: les bébés, les femmes enceintes, les Sâdhus (homme « saint » en orange), les lépreux et les gens morts par morsure de serpent. Ceux-là ne sont pas brûlés mais juste jetés dans le Gange car ils sont considérés comme « purs ». Nous n’avons toujours pas compris pourquoi les lépreux étaient considérés comme purs (notion de poison dans le sang ?) mais pour ce qui est des personnes mordues par un serpent, notre « guide » nous a donné une bonne explication. Le serpent est en fait le symbole de leur dieu Shiva. La morsure de cobra est donc un signe de pureté. Les animaux aussi sont jetés dans le Gange sans être brûler avant.

Ces corps sont ensuite mangés par les poissons qui sont à leur tour mangés par les hommes. Le cycle de la vie nous disent-ils…. Nous avons donc décidé de ne pas manger de poisson venant du Gange et nous avons évité la baignade.

L’Inde est divisée par un système de castes. Certains diront qu’il est est finit, concrètement non pour en avoir discuté avec de nombreux indiens qui en souffrent et ne le comprennent pas. Lors de la mort, le niveau social de la personne est évidemment exposé. Plus la personne est de caste supérieure, plus elle sera près du Gange et en hauteur pour être brûlée.

Le long du Gange, nous pouvons voir de nombreux petits temples édifiés en mémoire des rois de presque chaque état de l’Inde. Ces monuments permettent de garder en mémoire leur esprit, même si leur corps n’existe plus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Autres choses à faire à Varanasi :

Se balader dans les rues étroites et essayer de se frayer un chemin entre les chiens qui dorment par terre, épuisés par la chaleur, les vaches qui prennent tout de même une sacrée place, les scooter qui essaient de passer quoi qu’il arrive, éviter les bouses de vaches qui laissent des odeurs bien particulières dans les rues et ramènent un nombre inconsiderable de mouches…. tout ça dans des rues d’environ 2 mètres de largeur tout au plus. WELCOME.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Boire du thé chai : thé Assam mélangé à du lait et du sucre. Il existe aussi le thé chai Masala : la même chose mais avec un mélange d’épices (masala)
Boire/manger de très bons lassi : le lassi est un yahourt fouetté (un peu plus épais qu’un Yop) auquel ils peuvent rajouter différentes saveurs: banane, mangue, grenade… nous en avons bu un excellent au Bana Lassi : avec de la pomme grenade, léger parfum de rose et lamelles de pistache grillées. Un pur régal!
Se reposer lors des fortes chaleurs^^
Des temples
Visiter des fabriques de soie : Varanasi est très réputée pour sa soie et la plupart des femmes viennent se procurer la soie de Varanasi pour se faire faire leur sari de mariage.
Déguster différents types de thé : nous voulions aller au Vishnu Emporium, mais nous n’arrivions pas à la trouver. Un indien très bien vêtu est venu pour nous « aider », au final nous avons atterri dans sa boutique pour qu’il nous explique (ce qui est un très grand mot) les diffèrents thés. Emmanuelle sentait l’entourloupe dès le début mais pour une fois Jérémie s’est laissé tenter. Il l’a un peu regretté ensuite!

Pour conclure, nous avons bien aimé Varanasi, cette ville colorée, calme le matin et en milieu de journée (trop chaud, tout le monde dort) puis qui change totalement de visage le soir lors de la cérémonie de Puja. Les bords du Gange sont alors inondés de pèlerins et de personnes venant des quatre coins de l’Inde, entre les tambours et les chants.

Cette ville est très particulière : ville vivante avec des millions de personnes mais qui célèbre la mort à quelques mètres.  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous conseillons à tout ceux qui viennent en Inde, d’aller visiter Varanasi et de s’imprégner de cette atmosphère si particulière, c’est une manière de comprendre leur culture si différente de nos pays.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Où dormir?

Shiva Guest House (10,2 euros): cette guest nous avait été conseillée par Julie, une français rencontrée lors de l’achat de notre billet de train. Nous sommes comme dans une famille. Le personnel est très gentil et de bons conseils. Vu la chaleur nous n’avons pas testé s’il y avait de l’eau chaude. Point négatif : nous avions la chambre 27 au 2eme étage avec un ventilateur très bruyant que l’on ne pouvait pas régler (soit très fort, soit quasi rien). Le restaurant était fermé car c’est la période des vacances… par contre beau rooftop avec belle vue sur le Gange.


Où manger ?

L’Inde est terrible pour le régime car tout est bon et tout donne envie. Les street food sont un bon moyen de manger pour pas cher, mais gare aux troubles digestifs.
The Keshari restaurant : très bon petit restaurant au frais. Plats délicieux. Conseillé par notre GH. Attention,  à ne pas aller au Keshari chicken B (restaurant le long de la grande route où il fait monter à l’étage): nourriture pas très bonne et chère. Le bon est un peu plus loin sur la droite (petite rue).
Anjani Café : toute petite gargote aux murs verts avec 2 tables dans la rue juste à côté de la GH. Masala dosa excellents et pas chers du tout. Ils en font même au chocolat, banane, coco. Un pur délice!
Bana Lassi : délicieux Lassi pomme grenade. Un peu plus cher qu’ailleurs mais ça vaut le coup (70 Rs=1€). On peut les déguster dans leur gargote très bien décorée, dans un cadre très relaxant.
Baba Lassi : bons Lassis. Nous avons pris le nature, un prix correct.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Activités payantes

Croisière sur le Gange : 300 Rs soit € pour un bateau privé, balade d’une heure avec quelques infos glissées par le guide. Négociations nécessaires.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Transport

Train Calcutta -> Varanasi : 1100 R/personne soit 15,25€. Se fait de nuit, trajet très long et pas toujours reposant… Mais, pas trop d’autres choix au final.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OM ou Aum, la syllabe sacrée de l’hindouisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close