Sri Lanka en 10 jours

En route pour le Sri Lanka express.

IMG_7535
 

Au départ, nous ne devions pas y venir mais l’occasion était trop belle puisque nous allions en Inde, le pays « voisin ». Si proche, qu’il est surnommé : la larme de l’Inde. 

La route depuis la Birmanie fut quelque peu longue. On est parti de Yangon pour arriver à Kuala Lumpur dans la nuit, nous pensions pouvoir dormir dans une petite Lodge grâce à notre CB mais que nenni ce n’était pas le bon aéroport. On fait quoi du coup ? Et bien, un « gros dodo » à même le sol dans l’aéroport jusqu’à 6-7h ! Quelle joie.

Une fois sur Colombo, la capitale du Sri Lanka, on se dirige directement à la station de train pour foncer sur Kandy. Vous trouverez facilement un bus pour vous y amener et les tarifs restent abordables. On n’a pas visité Colombo car nous avions peu de temps devant nous, d’autant plus que cela reste une capitale asiatique donc polluée et bruyante, tout ce qu’on adore ^^. Après , il y a sûrement des choses à voir mais ne comptez pas sur nous pour vous les faire découvrir…

IMG_7529

Minute historique sur le Sri Lanka 

Il faut tout d’abord savoir que son emplacement faisait de lui un pays stratégique pour les anciennes voies commerciales. Il était un carrefour important de cultures, religions et commerces en tout genre.

Avant d’obtenir ce nom, il s’est fait appelé : Lanka / Taprobane / Serendib / Cela / Ceylan / Ceylon. Le nom « Sri Lanka » signifie « ile resplendissante » et vous comprendrez plus tard à quel point ce pays est magnifique. 

Il possède de nombreuses richesses qui font de lui, un pays très convoité : pierres précieuses, épices dont la cannelle et ses éléphants.

Sa population primaire serait les Cinghalais d’origine indo-aryens (Nord de l’Inde). Arrivèrent ensuite les Tamouls d’origine dravidienne (Sud de l’Inde). Cette diversité créa de nombreuses guerres…
A commencer avec les Indiens du Sud pour des raisons religieuses il y a plus de 10 siècles. Le pays fut ensuite envahit par les Portugais en 1505, puis les hollandais au 17ème siècle et enfin les britanniques en 1796. L’indépendance fut célébrée en 1948.

Les différentes phases d’occupation ont permis la création de routes et voies ferrées, le développement de la culture du café avant même celle du thé et la venue de nombreux travailleurs Tamouls.

De 1983 à 2009, le pays sombre sous les violences inter ethniques entre Cinghalais et Tamouls. De plus, le pays sera touché en 2004 par un tsunami dévastateur dont vous parlerons plus tard.Aujourd’hui, le Sri Lanka est stable et se reconstruit rapidement par le biais du tourisme. Il commercialise beaucoup avec son voisin indien et la Chine. Son nouveau président est Maithripala Sirisena. 


Colombo-Kandy by train

Un conseil : voyagez en train et mettez vous du côté droit ! La raison : des paysages à couper le souffle. Vous pourrez voir des plantations de thé, des montagnes, des forêts et découvrir les populations. 

Le trajet se fait plutôt bien. Au début, nous étions debout car il y avait vraiment trop de monde mais progressivement les places se libèrent. On peut alors s’assoir pour regarder tranquillement ce qu’il se passe à l’extérieur. Il y a toujours les classiques vendeurs et vendeuses en tout genre à chaque station donc pas d’inquiétude, vous ne mourrez pas de faim.


Kandy, à la recherche de la dent sacrée. 

Dernière capitale royale du Sri Lanka, Kandy est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, notamment grâce à son fameux temple de la dent. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le temple de la dent

Après le Parinirvana et la crémation de Gautama Bouddha à Kushinagar, la dent retrouvée dans ses cendres est considérée comme une relique.

Le temple actuel a été construit par Vira Narendra Sinha (1707-1739).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il a malheureusement été endommagé plusieurs fois par des attentats, mais entièrement restauré à chaque fois.

Le temple a été attaqué à deux reprises, en février 1989 par les communistes du Janatha Vimukthi Peramuna et en janvier 1998 par les Tamouls du LTTE.

 A 19h, le « tombeau » où se trouve la dent s’ouvre. C’est l’événement. Plusieurs centaines de croyants se donnent rendez-vous pour ce moment unique.

Quand à nous, nous sommes restés un petit peu à l’écart afin de profiter de ce « pèlerinage »!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’anecdote du jour !

Après une visite des alentours du temple, nous avons croisé un éléphant avec son « maître ». Un peu curieux, nous les avons suivi et sommes arrivés dans un espace où cohabitent deux éléphants sacrés, majestueux. Finalement, non autorisés sur ces lieux, on nous a prié de rentrer chez nous expressément !

  OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Que faire à Kandy ? Notre parcours.

– Le temple de la dent ou Sri Dalada Maligawa : pour nous, c’est l’incontournable, ce qui fait la renommée de Kandy.

– Voir un spectacle de danse Sri lankaise : vraiment une découverte pour nous et on n’a pas été déçu. On s’est retrouvé là-bas par hasard en discutant avec « un racoleur » nous signifiant que sa sœur faisait partie des danseuses, mais bien sûr ^^! On a vu le spectacle au hall culturel de La Croix Rouge mais il y a différentes places. Cela se déroule en 7 étapes qui se clôturent par la danse du feu où les hommes marchent sur les braises et avalent le feu, oui oui ! Le point « négatif » : on sent que c’est juste pour le touriste car il n’y a pas un Sri lankais dans la salle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Shopping dans le Kandy city center : juste par plaisir, histoire de bien nous frustrer d’avoir quasiment tout le temp les mêmes vêtements !!

– Le lac : à parcourir tranquillement, c’est un lieu paisible autour duquel on peut voir plusieurs monuments dont le temple de la dent et le Palais Royal.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Où manger ? 

– Restaurant cafe divine street : tout proche du temple de la dent, vous pourrez y manger de bons falafels et burgers (300R soit 1,7€).

– Restaurant Balaji Dosai : une très bonne adresse pour manger local à des prix dérisoires (500R soit 2,85€ pour deux avec plats/boissons). On conseille!!

– Cool corner fried ice cream : on avait découvert de supers avis sur TripAdvisor et nous y sommes passés à l’improviste après un repas au Balaji. Normalement fermé, le propriétaire à accepté de nous ouvrir. La glace artisanale est excellente et les prix restent abordables (300R soit 1,7€) compte tenu de la qualité des produits.


 Où dormir ? 

– Sunbird chalet : 10$ la nuit. Au milieu des montagnes dans un cadre reposant. Chambre spacieuse avec petite terrasse privative. Un lieu de détente mais il faut prendre le bus local ou les tuktuks pour se rendre en ville et visiter. Repas possible sur place, c’est excellent malgré des prix moins bons marchés. Petit déjeuner inclus et accueil très agréable. Wifi variable.

– Cloud nine : 9$ la nuit. Notre deuxième point de chute. Accueil parfait et très bons conseils pour visiter. Petit dej inclus. Chambre confortable avec salle de bain privée. Magnifique vue sur les montagnes. Seul bémol : les taxis ont galèré pour trouver la route (150R soit 0,85€ pour rejoindre le centre).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 


Activités payantes 

– Bus aéroport Colombo vers la bus station : 120R/personne soit 0,7€. Comptez 1h de route avec le traffic.

– Train Colombo vers Kandy : on ne sait pas le prix car personne ne nous a demandé de payer ^^! Durée : 4h. Beaucoup de monde au départ et se vide progressivement. De magnifiques paysages.

– Tuk tuk au Sri Lanka : on a remarqué que 100R soit 0,6€ équivaut à 1,5 km environ.

– Spectacle de danse traditionnelle : 1000R/personne soit 5,7€. Lieu : Red Cross Hall mais il y a sûrement d’autres lieux moins touristiques et moins chers. Durée : 1h. À faire car vraiment beau et les danses avec le feu sont très impressionnantes.

– Temple de la dent : 1500R/personne soit 8,55€. Y aller pour assister à la cérémonie car c’est le seul moment où ils ouvrent la porte contenant la dent. Horaires parfaits : 6h/12h/19h.


Pas de temps à perdre, 10 jours ça passe trop vite !

Nous prenons le train pour rejoindre Nuwara Elyia le lendemain, une ville marquée par son passé colonial.


Nuwara Eliya, l’Angleterre au Sri Lanka.

 

img_7555.jpg

Communément appelée Nourélia par les locaux, cette ville du Sud compte 25 000-30000 habitants. Située à une centaine de kilomètres de Kandy, cette ville est marquée par son empreinte coloniale. Son altitude (1889m) en fait une station de montagne où la population pouvait fuir les grandes chaleurs des plaines. On y retrouve une architecture très British, un Botanic Garden et de nombreuses cultures de Thé.

Nuwara Eliya est desservie par la gare de Nanu Oya, il faut ensuite prendre un bus local ou un tuk tuk pour s’y rendre.


Que faire à Nuwara Eliya ? Notre parcours.

 

Concrètement, dans cette ville il n’y a pas de monuments particulièrement célèbres. Il convient surtout de se balader et découvrir différentes points d’intérêt. Nous sommes partis de notre GH à pied afin de visiter l’église Saint Xavier qui fait un peu penser à celle qu’on peut voir dans les films américains puisqu’elle est tout en bois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons enchaîné en longeant le parc de la Reine Victoria mais sans rentrer à l’intérieur du fait du rapport intérêt/prix qui n’était pas à la hauteur ^^.

À quelques pas de celui-ci, nous avons continué notre tournée des églises avec la Trinity Church et son cimetière (pas la joie quoi). Elle est vraiment belle, il y règne une ambiance très particulière car entourée de tombes et d’arbres majestueux. À voir tout de même.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Enfin, passage obligé par le Grégory Lake avec un petit détour sur un terrain vague parsemé de déchets et animaux en tout genre. L’armée s’y entraîne juste à côté. On ne s’y est pas trop attardé car l’enceinte était payante et d’autant plus le prix trop élevé pour les touristes. Finalement, c’est une ville sans grand intérêt mis à part quelques souvenirs de la colonisation anglaise.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Où dormir ?

– Pleasure Inn : 10$/nuit. On a eut une big family room avec 2 lits doubles^^. Wifi pas mal. Accueil très sympathique (parfois un peu oppressant) avec thé et gâteaux épicés. Sur les hauteurs de la ville donc au frais ce qui est agréable. 


Où manger ? 

– Thaj Hotel and Bake House : prix tout à fait corrects mais nourriture sans grand intérêt avec peu de saveur. 


Activités gratuites 

– La tournée des églises : Saint Xavier Church et Holy Trinity Church.


Activités payantes 

– Train Kandy vers Nuwara (ou plutôt Nanu Oya) : 1600R/personne en 2ème classe soit 9,13€. Probablement la portion où les paysages sont les plus dingues. Durée : 4h mais on ne voit vraiment pas le temps passer. Il faut rejoindre Nuwara en tuk tuk pour environ 500R soit 2,85€.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Victoria Park : 300R/personne soit 1,71€. On ne l’a pas fait car on trouvait cela un peu cher et les avis sur TripAdvisor était loin d’être positifs.

– Gregory lake : 200R/personne soit 1,14€. Pareil, nous ne l’avons pas fait car payer pour avoir accès à un lac, ça nous branchait pas trop, la nuit tombait et la guerre contre les moustiques commençait. Possibilité de faire diverses activités nautiques et du poney ^^.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


On ne change pas de transport et direction Ella par le train.

Ella et ses panoramas à couper le souffle.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est une toute petite ville que l’on pourrait considérer comme le repère des backpackers. Il y a beaucoup de logements et on sent l’empreinte touristique dans les bars/restaurants qui se veulent « brancher ». Pour apprécier à sa juste valeur cette ville, il faut voir tout ce qu’elle propose dans ses alentours et se laisser émerveiller.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Que faire à Ella ? Notre parcours.

Tout d’abord, l’ambiance y est très européenne avec des bars branchés, des happy hours et une nourriture pas très Sri lankaise. Mis à part ça, il y a pas mal de très beaux endroits. Arrivés en milieu d’après midi par le train, nous allons directement poser nos affaires à la GH.

Tout juste le temps de consommer le thé gracieusement offert, nous allons au Ella Spice Garden. Une fois sur place, nous débutons une petite visite (payante) afin de comprendre les différentes productions du pays. En moins de 30 minutes et après une dizaine de piqûres de moustiques c’était bouclé. Très intéressant mais un peu court quand même … Le monsieur vous expliquera les vertus et utilisations des différentes plantes et arbres de son jardin. À la fin, il y a évidemment le rituel commercial où il essaie de vendre ses épices. Les prix sont un peu excessifs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous continuons par 3km de marche, direction le point de vue du Demodara Nine Arch Bridge. Heureux hasard, quelques minutes plus tard, un train y passe (il y en a que quelqu’uns par jour). C’est vraiment beau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La nuit arrivant, on part dîner au restaurant Adam’s breeze, une chouette adresse malgré l’augmentation assez importante des prix. Le ventre bien rempli, on file dormir car le lendemain c’est ascension du Little Adam Peak et il faut se lever très tôt. 

Pour être tout à fait honnête, il y a eut une petite confusion. Au départ, notre venue sur Ella devait nous permettre de monde l’Adam Peak, mais que nenni, ici, c’est le Little. Au final, après avoir lu des articles, il semblerait que cela soit le mieux des deux et en plus il ne demande pas beaucoup d’effort ^^!

Départ très tôt pour nous vers 4h30. Nous étions seuls au monde, il faisait nuit noire et la montée était franchement aisée (30-45 minutes depuis l’entrée). Une fois au sommet, c’était tout simplement AMAZING (comme adore s’exclamer nos compatriotes anglophones) !! Probablement, l’un des plus merveilleux paysages et levé de soleil que nous ayons vu. Le comble : il n’y avait personne. On peut y voir les plantations de thé, les routes en lacets, les montagnes et un divin lever de soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les yeux émerveillés, nous quittons cette belle ville d’Ella pour Tissamaharama qu’on surnommera « Tissa ». 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y aurait un autre view point à faire c’est le Ella Rock, mais il était temps de partir pour nous.


 Où dormir ? 

– Forest Homestay : 12$/nuit. Très bien situé pour s’attaquer au Little Adam Peak. Petit dej énorme pour 350R soit 2€ (suffit pour 2 personnes). Terrasse partagée et wifi très convenable.


 Où manger ? 

– Adam’s breeze restaurant : nourriture vraiment excellente. Des jus frais et bons. Le Sri Lankan Rice and Curry est juste énorme. On recommande évidemment malgré un reproche : l’augmentation importante des prix.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


 Activités payantes 

– Train Nanu Oya vers Ella : 60R/personne soit 0,34€ en 3ème classe (largement suffisant et avec les Sri-lankais). Durée : 3h. Parcourt de manière impressionnante la montagne avec parfois de la brume puis un grand soleil et des couleurs éclatantes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Visite Ella Spice Garden : 100R/personne soit 0,6€. Vraiment intéressante mais on a trouvé que c’était un peu rapide donnant l’impression que c’était bâclé. Joli jardin mais gare aux moustiques.


Activités gratuites

– Rejoindre le view point donnant sur le Demodara Nine Arches Bridge : on pourrait se dire que « voir un pont » cela n’a rien d’incroyable mais, ici, avec ce cadre c’est simplement beau d’autant plus lors du passage d’un train. À faire vraiment. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– « Ascension » du Little Adam Peak : bon, franchement, pas d’inquiétude c’est tranquille. Sportifs ou non, allez y. Compter entre 30 minutes et 1h pour arriver au sommet. Le top pour nous, c’est d’y aller pour le lever de soleil (vers 5h30-6h) en s’y rendant vers 5h du matin c’est très bien. Probablement, un des plus beaux panoramas que nous ayons vu à l’heure actuelle.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Après avoir savouré ces merveilleux paysages, nous décidons de prendre le bus pour Tissamaharama où la nature est reine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 

Tissamaharama, un juste retour à la nature.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Surnommée « Tissa », elle est une ancienne capitale du royaume Cinghalais. Sa célébrité est essentiellement due à son parc : le Yala National Park et son fameux safari.

Ce parc se situe à une trentaine de kms, il y abrite une des plus grandes réserves du pays où vous pourrez peut être voir des éléphants, léopards, crocodiles, ours, buffles, macaques, chauves souris, oiseaux… Très souvent, les spots pour y voir des animaux sont autour des berges du lac lors de la saison sèche puisqu’ils viennent s’y hydrater.

Mais, méfiance, là où il y a de l’argent à gagner, il y a de l’offre. Parfois, pour un même animal, il peut y avoir plusieurs dizaines de jeeps sur le coup… 


 Que faire à Tissa ? Notre parcours.

Après un trajet de 2h en bus, nous nous rendons à notre GH, située au milieu d’une réserve naturelle possédant un immense lac. Il faut juste préciser que le trajet est plutôt épique et qu’il faut vraiment s’accrocher. Imaginez un vieux bus sur les routes de montagne roulant à 70km/h, la musique au maximum et les fenêtres grandes ouvertes. Le meilleur conseil : accrochez-vous et éviter les places du milieu sinon vous risquez de tomber dans l’allée centrale ^^ (Emmanuelle s’en souvient encore).

IMG_7640

Tissa est réputée pour ses safaris dans le parc de Yala. Pour des raisons de budget et par crainte d’être déçus, nous ne l’avons pas fait et avons décidé de partir à l’aventure voir Tissa Lake en espérant voir quelques beaux animaux. C’est tout simplement dingue, on y a d’abord croisé de beaux varans et des oiseaux en tout genre avec des couleurs toujours plus vives.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis, Jérémie a entendu pas mal de bruits dans les arbres. Là, au dessus de nous, une trentaine de singes voire plus. Il fallait pas trop s’en approcher non plus mais toute la famille était présente.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On découvre aussi de grandes rizières avec des buffles, des hérons, des grues et divers échassiers. Magnifique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Juste avant d’arriver autour du lac, on entend des sifflements très importants… What ???? On regarde au dessus de nous. Et là, plusieurs milliers de chauve souris de plus d’un mètre d’envergure suspendues aux branches d’une dizaine d’arbres. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est impressionnant quand elles commencent à déployer leurs grandes ailes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois au lac, on rencontre moins d’animaux et l’Homme y est un peu plus présent. C’est la fin de notre virée de 3-4h dans cette nature encore sauvage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous n’aurons évidemment pas vu d’éléphants, crocodiles ou léopards mais le spectacle était tout de même au rendez-vous et loin des attractions touristiques.

Le lendemain, changement de style avec nos premières plages à Unawatuna.


Où dormir ? 

– Lakeside Cabana : 10$/nuit. Génial. La famille qui nous accueille est d’une extrême gentillesse. Le cadre est magique avec un bungalow pour nous seul donnant sur une grande étendue d’eau où viennent se nourrir divers échassiers et même quelques crocodiles d’après le Papa (qui y aurait perdu un chien). La plus jeune fille est venue se promener un peu avec nous avant de rejoindre le Tissa Lake. On y a mangé un Rice and Curry merveilleux pour 2 personnes. Petit dej agréable et compris dans la location. Bref, un coup de cœur assuré. Allé, un bémol : le cousin qui essaie de refourguer son safari ^^! 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Où manger ? 

– Dans la GH Lakeside Cabana tout simplement.

IMG_7618

– New Cabana : proche du lac. Nous sommes atterris là-bas un peu affamé après notre balade autour du lac. C’est une très bonne adresse même si le budget est un peu conséquent. Mention au Sri Lanka Rôti Cheese Curry.


 Activités payantes 

– Bus Ella vers Tissa : 136R/personne soit 0,78€. On vous renvoie à la description ci dessus. Pour faire simple : accrochez-vous !!! Durée : 2h.

– Safari Yala : nous ne l’avons pas fait car trop cher pour nous. Après, si vous voulez voir des éléphants en « liberté », vous devriez en voir là-bas. 


Activité gratuite 

– Balade autour du Tissa Lake : un moment magique pour nous même si nous n’avons bien sûr pas vu d’éléphants. Beaucoup d’animaux différents à voir. Cela donne sûrement un très bel aperçu de la diversité de la faune et flore de cette région. On conseille vraiment. 


 

 Dernière escapade « nature », maintenant les plages du Sud du Sri Lanka.

 


Unawatuna, premières plages du pays.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  

Que faire à Unawatuna ? Notre parcours.

Apres une petite virée en bus plus calme, nous débarquons sur Unawatuna. La ville est pleine de petites rues et on sent bien que le tourisme y est très présent. Après avoir échoué pour trouver notre GH, le propriétaire nous envoie un tuk tuk. Sauvés !! Une fois installés, nous décidons d’aller sur la grande plage qui se résume à une grande étendue de sable et une mer agitée. Premiers moments de détente après avoir pas mal enchaîné les jours précédents. Très agréable d’autant qu’il n’y a vraiment personne et le temps est parfait. Le Sri Lanka est l’un des plus beaux endroits pour voir des couchers de soleil, alors rapprochez vous de la mer et savourez ces moments comme nous l’avons fait. 


Galle, l’ancienne forteresse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tout d’abord colonisée par les portugais en 16ème siècle, elle devint le principal port de l’île.  Sous l’emprise néerlandaise, elle atteint son développement maximal au 18ème siècle. Puis, lors de l’arrivée anglaise, c’est Colombo qui prit sa place en terme de développement portuaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette ville est la principale du Sud avec ses 100 000 habitants. On y retrouve un ancien fort avec ses fortications où l’on peut y voir des demeures néerlandaises et la cathédrale Sainte Marie. Elle est considérée comme la plus grande forteresse construite en Asie par des colons européens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Tsunami, dévasta l’intégralité de cette ville en 2004 et causa la mort de plusieurs milliers de personnes.


Que faire à Galle et ses alentours ? Notre parcours. 

Il y fait chaud mais les petites ruelles de la vieille ville sont propices à la balade. cela nous faisait même parfois penser à notre Provence Française.  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De nombreux remparts se trouvent autour de la ville fortifiée avec différents points stratégiques qui permettaient aux colons de défendre leurs positions en cas de guerre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a aussi une belle église au centre, vestige de la colonisation.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Joli petit marché et port de pêche juste avant la vieille ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Micro séance de shopping pour un changement de tongs (Jérémie se traîne les siennes depuis le Laos, elles ne tenaient que par un trombone ^^) et nous repartons en scooter pour la jungle beach. Un super endroit où l’ambiance est très tranquille. L’eau n’est cependant pas hyper propre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Juste à côté, nous passons voir la Peace Pagoda qui donne une vue à 180 degrés sur l’ocean indien.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Prochaine étape direction Yatagala Raja Maha Viharaya (on n’essaiera jamais de le prononcer pour trouver notre chemin), un temple très intéressant avec une micro grotte et des fresques grandioses sur la vie de Bouddha. Méfiance, un mec va essayer de vous faire visiter pour vous demander une somme dingue (500R soit 2,85€, tout est relatif^^) à la fin évidemment. Au final, il nous a fait visité mais on a rien donné sous prétexte qu’il ne nous avait pas prévenu. On voulait pourtant lui donner 100R soit 0,57€ mais il trouvait que ce n’était pas assez… il était tellement pas content qu’il nous a balancé notre billet à la figure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il boudait mais il avait qu’à être honnête d’autant que ses explications étaient loin d’être passionnantes et un peu bancales ^^! Le point positif : on a des photos de l’intérieur du temple alors que c’est interdit.

Journée marathon toujours en cours, nous nous dirigeons vers la plantation de thé Virgin White Tea. Grosse déception car nous n’avons pas pu le faire ! On avait lu qu’ils nous faisaient visiter et goûter pleins de thés différents pour rien. La réalité : on devait attendre 1h pour la visite, qu’un groupe de chinois arrive,  et pas de dégustation.

 

Tant pis, on part car on voulait absolument aller voir la Sea Turtle Hatchery, c’est une nurserie pour tortues. Moment magique de voir et prendre ces animaux dans nos mains. Des vrais enfants, juste admiratifs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils recueillent les œufs pour éviter que les oiseaux viennent les manger. Puis lorsqu’elles sont en âge de se débrouiller comme des grandes, ils les libèrent dans l’océan pour une nouvelle vie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les explications sont intéressantes et on sent que le guide est vraiment passionné par ce qu’il fait… Ouuuahhhh!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour clore cette grosse journée, on rejoint la plage de Delawalla à la recherche de la fameuse corde attachée à un palmier que l’on voit sur tous les comptes Instagram des voyageurs ^^! On trouve difficilement une entrée pour rejoindre la plage à travers un restaurant car normalement il faut consommer sinon… Après avoir longé la plage, elle est là sous nos yeux : la CORDE !! Gros soucis : elle est inutilisable !!

P5090197.JPG

Quelle déception pour Emmanuelle qui voyait déjà Jérémie se prendre pour Tarzan !!! Ce « triste » moment passé, nous décidons de nous amuser au bord de l’eau et de patienter, en prenant des photos, avant de voir un merveilleux coucher de soleil… Fin de la journée et quel pied !!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


 Où dormir ?

– Backpacker Lhodge : 14$ la nuit. Nous avions une grande chambre avec deux lits doubles + moustiquaires et même un salon ainsi qu’une cuisine tout équipée. Mention spéciale au petit déjeuner juste exceptionnel et qui est différent chaque jour allant du typique Sri lankais à l’occidental.

IMG_1535

Seuls bémols : très chaud et un peu compliqué à trouver (mais nous a envoyer un tuk tuk gratuit).


 Où manger ? 

– Bluemoon resort : cher, pas terrible avec de faibles quantités. Seul point positif : transat gratuit sur la plage.

– The South Ceylan : une très bonne adresse à prix raisonnable. Bémol pour le temps d’attente…

– Rotishop restaurant : nourriture locale à prix correct dans un petit « bouiboui ». 


Activités payantes

– Bus de Tissa vers Unawatuna : 280R/personne soit 1,6€. RAS ^^. Durée : 4h.

– Location scooter : 800R/24h soit 4,56€. Vraiment indispensable pour découvrir les villes et activités à proximité. À négocier.

– See Turtle Hatchery : 500R/personne soit 2,85€. Superbe rencontre avec ces tortues. Cela a un coût mais aucun regret de pouvoir les prendre dans nos mains et apprendre sur ces animaux marins. Possibilité de les relâcher en mer pour 1500R/personne soit 8,55€.


Activités gratuites

– Visite de Galle : jolie ville avec remparts. Agréable de s’y balader et shopping aux extérieurs. Comptez deux bonnes heures.

– Jungle beach : cadre très mignon en contrebas de la jungle. Peu de personnes et juste un unique bar/restaurant aux prix corrects. Possibilité de voir la Peace Pagoda en remontant par la route.

– Yatagala Raja Maha Viharaya : chouette endroit et notamment le temple. À l’intérieur, beaucoup de couleurs et de magnifiques dessins. Entrée gratuite mais quelqu’un va tenter de vous faire visiter et souhaite à la fin qu’on lui donne 500R 2,85€… Du grand n’importe quoi.

– Delawalla beach : une plage parfaite pour y faire de belles photos. Quelques restaurants/bars le long de celle-ci. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Pour conclure ce road-trip express, on terminera par Hikkaduwa pour quelques jours de détente. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Hikkaduwa : tortues, massages et détente.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Que faire à Hikkaduwa? Notre parcours. 

Après 3h de route à vive allure, nous débarquons sur Hikkaduwa, « Hikka » pour les intimes. Nous prenons possession de notre petit bungalow, au calme dans le jardin. 

Une des attractions principale est de nager avec les tortues. Oui oui !!! Pour se faire, nous nous rendons sur la plage la plus à l’Est, juste avant la ville. Il faut ensuite la longer jusqu’à une petite passerelle nommée « view point Turtle » sur maps.me et attendre tout simplement qu’elles viennent se nourrir d’algues et prendre de l’air à la surface. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’idéal étant le matin avant 9h voire en toute fin de journée. On en a vu à chacun de nos passages, c’était très impressionnant car elles sont assez imposantes et nous pouvons les toucher sans même que cela les perturbe !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y en aurait 4 sur cette zone. On regrette une chose : les IDIOTS ! Les gens ont pris la bonne habitude d’acheter des algues pour les nourrir, pourquoi pas ! Mais quand une russe s’amuse à l’attirer au bord de l’eau avec la nourriture sans en lui donner un morceau, on est juste très énervé, ce n’est pas un jouet!!! Connerie humaine quand tu nous tiens #coupdegueule. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis qu’on était au Sri Lanka, on avait très envie d’essayer un massage Ayurvedique. Nous nous sommes finalement lancés. Nous avons vraiment beaucoup apprécié ce moment. Ils ne lésinent pas sur l’huile, vous en serez couverts et devrez la garder pendant 2/3h après le massage afin que les biens faits des produits agissent durablement (Emmanuelle a du quand même faire 3 jours de shampoing, à coup de 2 fois par jour pour éliminer toute l’huile). 

Le reste du temps, on a simplement profité de la plage et des différents restaurants la longeant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En face de notre GH se trouve la plage de Narigama, elle est magnifique mais très souvent déchaînée avec des vagues impressionnantes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cela nous rappelle malheureusement l’épisode tragique du tsunami survenu en 2004 dont nous souhaitons vous parler avant de clore cette merveilleuse parenthèse au Sri Lanka.


Le tsunami de 2004 : un des pires évènements naturels de notre monde moderne.

Tout a commencé le dimanche 26 décembre 2004, à 7h58. Un tremblement de terre de magnitude 9,3 (le plus fort dans le monde depuis 1960) se produit au large de l’Indonésie. Face à la puissance de ce phénomène, une énorme vague dévastera de nombreux pays comprenant l’Indonésie (30 minutes plus tard), la Thaïlande, la Birmanie, le Sri Lanka, l’Inde et les côtes de l’Afrique de l’Est (par ordre chronologique).

La vague arriva au Sri Lanka au bout de 2h17 et engloutit la côté ouest sur près de 800kms. Les villages étaient dévastés ainsi que les multiples infrastructures touristiques proches du littoral. Selon les estimations, ce drame aurait fait au Sri Lanka 35 082 morts et 4 469 disparus, deuxième pays le plus touché derrière l’Indonésie et ses 220 000 morts. 

Selon certaines théories, le nombre de balises déposées au large étaient trop peu nombreux pour permettre évaluer l’importance de la vague et organiser l’évacuation de la population. Il semblerait que le nombre de balises est été multipliée par 10, renforçant la sécurité face à un tel évènement.

Si vous voulez comprendre ce qui a pu se passer, on vous conseille de fouiller sur internet et dans la presse. Sinon, vous pouvez regarder le film The Impossible, qui montre la violence de la vague même si cette histoire vraie se déroule en Thaïlande, l’un des pays les « moins touchés ».

 


Les dernières actualités.

Quelques jours après avoir quitté le pays, des pluies torrentielles se sont abattues sur l’ouest et le sud du pays. On annonce au moins 200 morts et près d’une centaine de disparus. En outre, 600 000 personnes ont été contraintes à quitter leur foyer. Cet épisode de mousson est le plus violent que connaît l’Etat insulaire depuis 2003.

 


Où dormir ? 

– The citadelle GH : 7$/nuit. Un prix dérisoire pour une petite maisonnette en bout de jardin avec ventilateur et terrasse. Situation idéale avec la plage de l’autre côté de la route. Famille agréable comme toujours au Sri Lanka. Attention juste il y fait très chaud et petit « marécage » donc moustiques le soir. Une bonne adresse à prix dérisoire.


Où manger ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Mama restaurant : notre repère pour le petit déjeuner après avoir nagé le matin avec les tortues. Copieux et prix raisonnables avec belle vue sur la mer.

– Blue Note restaurant : cher, pas bon. Pire burger jamais mangé ^^. Seul intérêt : transats gratuits.

– New Imperial Hotel : petit déjeuner bien et raisonnable. Magnifique vue sur la plage de Narigama et ses imposantes vagues.

– Royal Beach restaurant : prix plus élevés mais service de qualité. Poisson excellent et cadre romantique le soir en bord de mer.

– 4 Seasons restaurant : bon rapport qualité/prix. Ils font des combo avec plat et boisson, cela vaut le coup. Cadre un peu bruyant au bord de la route.

– Sunny’s restaurant : notre repère pour le temps passé à la plage. Des prix imbattables avec transats gratuits. Une note négative : le serveur a perdu son sourire… 

IMG_1573


Activités payantes 

– Bus Unawatuna vers Hikka : 200R/personne soit 1,14€. Ça passe vite car il fonce, on a pris le premier venu et c’était l’express au final ^^! Durée : 3h.

– Massage Ayurveda chez Ayurvedha Hospital : 12$/personne après une bonne négociation (prix de départ : 20$). Un très bon moment mais il y a d’autres centres sûrement meilleurs mais étant en basse saison, ils étaient fermés.

– Bus Hikka vers aéroport de Colombo : 300R/personne soit 1,71€. Durée : 3h+1h. Là, tout se passait bien jusqu’à l’arrivée sur Colombo, on nous sort qu’il n’y a plus de navettes.. On y croit pas trop et au final on embarque dans un bus qui nous déposera à l’arrache au milieu de la route. Obligés de reprendre un tuk tuk pour arriver juste juste à l’aéroport.


Activités gratuites 

– Plage d’Hikkaduwa : le spot pour contempler et nager avec les 4 tortues locales. Magique. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Plage de Narigama : grandes étendues de sables et vagues déchaînées. Tres beau mais compliqué de s’y baigner. On peut s’y amuser comme sur les côtes atlantiques ou faire du surf.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


Ce formidable voyage au Sri Lanka se termine à Colombo avec notre prochain vol pour Incredible (voire Crazy) India. Anecdote du départ : on débarque à l’aéroport tranquille sans rien avoir imprimé et très en retard. Le personnel était ravi, oups ^^!


Le Sri Lanka est vraiment notre pays coup de coeur pour le moment, et nous conseillons tous les amoureux de la nature d’y aller pour s’y ressourcer. Une chose est sûre: nous y reviendrons et beaucoup plus que 10 jours. 

Flag_of_Sri_Lanka.svg.png

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close