Chapitre 5 : Lac Inle

 

Le Lac Inle : lieu de repos à la recherche des vrais/faux pêcheurs…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous partons de Hsipaw jusqu’à Inle dans un bus vraiment pas mal mais pas aussi bien que le tout premier. En attendant le bus, nous rencontrons Astrid et Thibault, deux jeunes belges qui voyagent depuis plusieurs mois. Ils nous font déjà bien rire. 

Après avoir essayé de dormir comme on pouvait dans le bus, nous voilà arrivés vers 6-7h du matin à Nyaung Shwe!
Après avoir enchaîner 3 nuits quasi sans dormir, on décide de se faire plaisir sur l’hôtel et de prendre une chambre de « luxe » (la notion « luxe » est un peu différente de ce qu’on peut imaginer pour un touriste ^^).

Le Lac Inle, c’est quoi ?

Le lac Inle est très connu en Birmanie,son accès se fait par la ville de Nyaung Shwe. Il est reconnu comme réserve de biosphère depuis 2015. Généralement, il fait parti des endroits de passage des touristes, comme Bagan. Et, qui dit touristique, dit argent. À peine arrivés dans la ville que le bus s’arrête et quelqu’un monte dedans pour demander 10$ d’entrée à tous les touristes et uniquement les touristes évidemment.
Le lac Inle est une immense étendue d’eau (a priori quasi 12000 hectares) sur laquelle de nombreux petits villages flottants peuvent vivre. La plupart des habitants sont des pêcheurs réputés pour leur façon de pêcher.
Debout sur leur pirogue, ils frappent l’eau avec leurs rames pour attirer les poissons. Leur manière de faire avancer la pirogue est propre à Inle: une jambe sur la pirogue et l’autre enroulée autour de la godille pour faire de petits cercles dans l’eau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Malheureusement, ces traditions se perdent et des petits malins sont juste là pour que les touristes puissent prendre leurs photos. On les remarque assez bien car ils ne font rien jusqu’à ce qu’ils nous voient. A ce moment là, ils se mettent en position et tapent la pose. Rrrhhhh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vrai/Faux ???

Les vrais pêcheurs sont beaucoup plus discrets et ne cherchent absolument pas le regard des touristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
D’autres, quand à eux, récupèrent les algues du lacs pour ensuite créer leurs jardins flottants où poussent même des tomates.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes toujours impressionnés par l’ingéniosité et l’utilisation des méthodes ancestrales qui fonctionnent très bien. Ici, pas d’engrais ou d’OGM mais tout pousse très bien. L’eau, est en fait très fertile ici et chargée de nutriments.
D’autres, sont des artisans où tout est fait main selon eux : soie, coton, cigares, bijoux en argent

Que faire au Lac Inle ?

La curiosité principale est évidemment ce grand lac. Plusieurs possibilités d’exploration : à vélo ou en bateau. Notre choix s’est porté sur le bateau avec nos voisins de Belgique. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le mieux est de partir tôt le matin. Bon, comme nous étions fatigués, on ne s’est pas tenté le lever de soleil sur le lac. D’autant plus que la veille, nous avons rencontrés des allemands et espagnols avec les belges qui nous ont « forcé » à boire des bières avec eux. Nous sommes donc partis vers 9h. Après négociation des prix la veille et le matin même (c’est comme un jeu parfois), on décide tous les 4 de rajouter un peu pour aller au plus loin sur le lac, vers In Dein.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le tour classique du lac fait faire des arrêts dans les fabriques de soie et de cigares.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est impressionnant toutes ces petites mains qui ont une telle dextérité avec leurs machines à tisser. La coordination entre leurs pieds et leurs mains sont similaires à de grands pianistes! Elles mettent environ 3 jours pour tisser un longyi (jupe traditionnelle utilisée à la fois par les hommes et les femmes) ou une écharpe.
La plupart de la soie provient des fibres de la fleur de lotus qu’elles tissent ensuite.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, notre guide nous arrête voir un grand temple. Nous passons plus de temps à faire le marché autour qu’à visiter l’intérieur. D’autant plus que nous n’avons pas le droit de prendre de photos. L’intérieur n’est pas trop mal avec des fresques de la vie de Bouddha tout autour et au milieu de la pièce : un bouddha doré que chaque personne recouvre avec de la feuille d’or, comme s’il n’y en avait pas assez. On avait essayé de nous en vendre à l’entrée.
Ce n’est qu’après que nous allons direction In Dein. L’endroit le plus sympa et le plus authentique. Déjà, la couleur de l’eau change. Elle devient verte alors que sur le lac elle est plutôt marron-vert, voir totalement marron dans le canal qui mène aux embarcadères. Moins de personnes viennent ici, c’est dont moins pollué. On croise des buffles qui se baignent mais aussi des enfants qui jouent dans l’eau pour se rafraîchir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Comme c’est la saison sèche, le niveau de l’eau n’est pas très haut et il faut parfois emprunter des passages où le fond de la pirogue racle un peu… il y a beaucoup plus de verdure ici et c’est bien plus reposant que sur le lac à entendre tous les moteurs de bateaux , ce qui est juste insupportable.
Nous avons mangé dans un petit resto près de l’eau, c’était très appréciable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous nous dirigeons ensuite vers le temple aux centaines de pagodes. C’est à s’y perdre. Il y en a pour tous les gouts.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En rentrant, à quelques centaines de mètres de l’embarcadère, c’est le déluge, nous sommes rentrés très humides à l’hôtel..

Visiter les alentours du lac à vélo : lors de notre première journée dans notre hôtel de luxe, les vélos étaient prêtés. Nous en avons profité pour faire le tour de Nyaung Shwe. Certains coins sont vraiment mignons. Vous pouvez aussi faire de nombreux kilomètres pour faire le tour du lac mais on vous demandera de payer plus de 9000 khyats /personnes pour aller sur l’île et revenir en pirogue. Mais ça peut être une bonne alternative financière si vous n’êtes que deux et que vous n’avez personne avec qui partager la pirogue.
Monter au Red Mountain et visiter le vignoble : nous voulions le faire après le tour sur le lac mais le temps nous a dissuadé. A priori, la vue est belle et le vin sans saveur…
Faire un massage traditionnel birman : pour presque rien, vous pouvez aller chez Thae Su ou the family. Ces 2 petites huttes sont l’une à côté de l’autre et tenues par la même famille. Les massages du corps entier sont à seulement 6000 kyat. Les filles nous accueillent avec un thé et des petits gâteaux. Comme nous sommes curieux de connaître de nouvelles « médecines » ou soins du corps, nous avons évidemment essayé. C’est encore totalement différent du massage thaï. Le massage Birman utilise des mécanismes de pressions profondes dans les différents tissus du corps (muscle, ligament, tendon, etc.). C’est particulier au début mais nous nous sentons plus léger en fin de séance. À essayer !

IMG_1438
Finalement, rester au lac Inle est assez reposant.

Au tout début, nous voulions faire le trek de Kalaw à Inle mais nous avons abandonné l’idée car nous avons décidé d’aller à NayPitaw, la nouveau capitale birmane tant décriée afin d’y rejoindre Jasmine et sa famille, rencontrée à Hpa-An, lors de notre visite des temples/grottes. Thibault, motivé par l’expérience, décide de nous suivre. Astrid, elle, préfère aller directement à Yangon car n’a pas envie de passer les deux prochaines nuits dans le bus. Nous lui disons donc au revoir en espérant la revoir un jour en Belgique ou en France qui sait?

Où dormir à Nyaung Shwe?

The hotel Emporor : si vous avez un peu d’argent ou comme nous envie de passer une bonne nuit avec de la clim et un bon petit dej! La location des vélos est gratuite et le personnel aux petits soins. Petit déjeuner de roi avec un buffet sur le rooftop offrant une vue sur toute la ville.
Taek Wood hotel : un hotel plus abordable où l’on est allé pour la 2ème nuit. Négociez les prix, on a réussi à avoir une chambre moins cher que sur booking. Par contre, la famille qui tient cet hôtel est vraiment proche de ses sous. C’est un peu le business ici. Même la location de vélo est plus chère qu’ailleurs. Leur massage est très cher et pas terrible d’après Astrid.

Où manger ?

Lucky Star : un petit resto un peu plus cher mais la nourriture est de qualité et de saison. Très bonne adresse pour manger sainement. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Innlay Hut : restaurant indien/népalais. Si vous aimez Eminem, vous serez servis par la musique. Le propriétaire est tellement fan de lui qu’il parle et marche comme un rappeur. Un sketch à lui tout seul avec en prime une nourriture de qualité à prix abordable.
Chillax Bistro : sympa pour aller boire un verre. Les tarifs pour manger sont un peu élevés.
Thanakka garden : un peu excentré mais nous voulions manger de la nourriture européenne pas trop cher et c’était plutôt convaincant avec un service agréable.

Activités payantes

Entrée Lac Inle : 10$. Pas le choix, faut payer ^^. Pour le prix, restez deux nuits ça rentabilise « l’investissement » !!

Demie-journée en barque sur le lac Inle : la location de la barque entière coûte 11000 kyat soit 7,2€ comprenant notre petit détour par In Sein, qui vaut vraiment le coût. A faire, c’était un chouette moment. En général, 4 à 6 personnes sur le bateau. Prévoyez la crème solaire car ça tape.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Massage : une belle rencontre et surtout on se sent détendu après. Cf ci dessous pour les deux adresses. Prix : 6000 kyat soit 3,9€ pour une heure de massage « full-body ».

IMG_1440

Transport

Bus Hsipaw-Nyaung Shwe : environ 12h de bus. 15500 kyat/personne soit 10,13€. Plutôt confortable, trajet un peu long et fatiguant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close