Chapitre 3 : Chiang Mai

Chiang Mai, la rose du Nord.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Des temples parfois très kitchs … C’est l’Asie !!

Nous avons pris un train de nuit du tonnerre d’Ayutthaya à Chiang Mai. Nous avions chacun notre lit couchette avec un rideau pour plus d’intimité, prise électriques, couverture et oreiller. Réveillés assez tôt tout de même pour remettre le lit en siège. Hyper astucieux!

IMG_1091

En arrivant à la gare, nous sommes tout de suite accostés par des dizaines de chauffeurs de Tuktuk. Après une nuit en train, nous préférons marcher jusqu’à notre guest house même si c’est à 2,5 kms. Il ne fait pas encore trop chaud donc c’est parfait.

Première mission: faire faire nos visas pour la Birmanie. Pas une mince affaire!

Il fallait absolument aller à l’ambassade de Birmanie pour pouvoir faire faire nos visas. Il faut 3 jours (sauf si on paie plus cher) et avec le week-end qui approche normalement nous pourrions l’avoir juste juste avant.

mm

Notre première mission en arrivant était donc de trouver l’ambassade. Niquel elle est à seulement 2kms de notre guest house, on y va à pied.
Il fait une chaleur étouffante.
Arrivés à l’ambassade, on se fait direct recalé car nous n’avions pas de billets de train ou bus ou avion comme quoi nous sortons bien du territoire thaïlandais. On ne comprend rien car un billet de bus pour Mae Sot (la ville thaïlandaise juste avant la frontière Birmane) suffit. Incompréhensible car ce n’est pas parce que l’on va à Mae Sot que l’on va forcément au Myanmar… bref. Un peu énervés et voyant que de toute façon on n’aurait pas notre visa avant le week-end, on décide de visiter les lieux.
Le lendemain matin, Jérémie part assez tôt pour aller à la station de bus prendre des tickets de Sukhothai à Mae Sot. Le problème c’est que nous savons absolument pas à quelle date passer la frontière. On avait décidé d’une date quand même pour ne pas acheter les billets de bus pour rien.
Mauvaise nouvelle: la station ne délivre des billets que depuis Chiang Mai. En plus Jérémie à poireauté plus d’une heure pour ne rien avoir! La poisse! Les mecs nous disent qu’il faut aller à Sukhothai pour acheter nos billets. Mais bien sûr ! On ne va pas se taper un aller-retour!
Du coup, dernier recours, on décide de faire autrement mais on n’est pas très fiers de notre coup alors on ne s’étendra pas sur la question sous peine d’être recherché dans tout le pays ^^! Mais ça a fonctionné. Secret…
Cette journée galère n’était pas terminée. On avait loué un scooter pour aller visiter un temple bien plus haut dans les montagnes. C’était un 110cv. Problème, c’est qu’avec notre permis voiture (pas de permis moto pour nous), on n’a pas le droit de conduire des 2 roues de plus de 50 cc. À 600 mètres avant d’arriver à l’ambassade: les flics! Bim on se fait arrêter. Pour re-situer la situation il est 11h30, l’ambassade ferme à 12h pour faire faire les visas. Autant vous dire qu’on était hyper juste. Et on ne pouvait pas attendre une journée de plus pour les faire faire car ensuite l’ambassade fermait pendant une semaine car c’est leur nouvel an (Songkran). Grosse impasse! Que faire? Emmanuelle se voyait déjà modifier le trajet et aller en Birmanie un autre jour… Du coup, Jérémie est reparti vers la guest chercher son permis international (qui n’a absolument pas servi) tandis qu’Emmanuelle pressait le pas vers l’ambassade. Une fois là-bas il a fallu qu’elle retourne vers un centre commercial le plus proche pour imprimer les billets car la nana de l’ambassade voulait absolument des billets imprimés. Elle l’a regardé en lui disant qu’elle n’avait que 15 minutes pour les faire imprimer! Panique à bord, mais ça va passer. Elle a trouvé un vendeur d’imprimantes qui a bien voulu lui imprimer les papiers! Alléluia! Finalement ça passe! Elle retrouve Jérémie qui l’attendait devant l’ambassade. Les flics ont gardé son permis de conduire le temps qu’on lui ramène les 400 baths d’amende (10,55€)! Ça pique! L’avantage c’est que nous n’étions pas seuls. Ils arrêtaient vraiment tout le monde et les amendes peuvent monter jusqu’à 1000 Baths (26,38€) si on ne porte pas de casques!

Que voir à Chiang Mai?

Des temples et encore des temples.

Chiang Mai, surnommée la « rose du nord » en thaï, possède un nombre incroyable de temples et chedis (presque 300 dans une seule ville). Imaginez une ville avec plus de 200 églises en France!!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La vieille ville est entourée de douves, qui ressemble plus particulièrement à une petite rivière autour d’un mur construit pour résister aux éventuelles attaques birmanes au XIIIeme siècle. Elle fut autrefois la capitale du royaume de Lan Na. Ce royaume fut fondé en 1259 par le roi Mangrai, un prince thai-laotien. Le royaume de Lan Na garda son indépendance jusqu’au XVIème siècle où il fut conquis par les birmans.

Que voir?

La statue des 3 rois : en soit la statue n’a rien d’exceptionnelle mais elle a été construite pour se remémorer l’importance du roi Mangrai et de son rôle de médiateur pour la prospérité avec les 2 souverains des royaumes voisins (Ngam Muang du royaume de Phayao et Ramakhembeng du royaume de Sukhothai).

IMG_7368
Le grand Wat Phra That Doi Suthep: nous avons du louer un scooter pour y aller. Il faut monter plus de 16kms au sein de la plus haute montagne de Chiang Mai pour atteindre ce temple qui vaut vraiment le coup d’y passer. Évidemment on peut y monter à pied, à vélo (bon courage! On en a vu qui peinaient vraiment pour y aller), en bus ou par Tuktuk. Il faut ensuite monter 304 marches sous une chaleur fort heureusement moins assommante que dans la ville mais chaleur quand même! Beaucoup de touristes, notamment de chinois! Ils sont partout! Mais on a analysé toutes les situations et on s’est rendu compte que de 12h à 13h, les chinois vont manger! C’est donc à cette heure-ci qu’il faut visiter les lieux les plus touristiques. La plupart des gens y viennent pour avoir une vue sur Chiang Mai mais clairement, vu d’en haut, la ville est sous une épaisse couche de pollution. On y voit donc pas grand chose. On s’est fait « bénir » par un moine qui nous envoyait plein d’eau sur la tête. On était écroulés de rire et le moine aussi. On le soupçonne d’être un faux! D’autant plus qu’il répétait « lucky, lucky » et qu’en redescendant pour prendre notre scooter: oh grosse surprise! Une énorme fiante d’oiseau seulement sur notre selle! Hyper chanceux effectivement !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arbre à offrandes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

– Une fois dans la montagne, nous avons pris le chemin direction un soit disant village ethnique (le Hill Trib village). Un peu déçus car au final plus rien n’est vraiment authentique. Le village se résume à une grande rue bondée de petits commerces se disant « homemade ». Vu les quantités impressionnantes, on se demande vraiment si c’est aussi artisanal qu’ils le prétendent. De plus, on retrouve les mêmes vêtements sur les autres marchés et magasins de Thailande.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mae Rim: nous avons voulu aller voir le village des femmes girafes. Mais c’est devenu presque un zoo. L’entrée est de 500 Baths par personne (soit 13,19€). On n’a pas réussi à nous dire à qui va cet argent (village ou gouvernement ?) nous avons donc fait demi-tour!

Le magnifique Silver Temple (Wat Sri Suphan).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce Temple est vraiment différent des autres et est excentré de l’ancienne ville. Seul bémol: les femmes n’ont pas le droit d’y rentrer. Selon la tradition Lan Na, cela pourrait abimer le Temple et peut être la femme aussi. Emmanuelle est donc restée sagement dehors à papoter avec un groupe de malaisiens pendant que Jérémie prenait des photos de l’intérieur pour lui montrer ensuite. C’est dingue tout cet argent sculpté et gravé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Se balader dans Chiang Mai tout simplement et visiter les temples que vous souhaitez. De toute façon vous avez l’embarras du choix. On ne se rappelle plus des noms des autres… on manque à notre devoir. Sorry!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Petites rues de Chiang Mai, entre street art, culture moderne et ancienne! Chiang Mai est vraiment un énorme centre culturel!!

IMG_1159

Et à part les temples?

– Chiang Mai est quand même le berceau du massage traditionnel thaï! Comment résister à la tentation, doublement en tant qu’osteopathes?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons jeté notre dévolu sur le Women’s massage Center by ex-prisonners. Pour les non bilingues, nous nous sommes fait masser par des ex-prisonnières. Ce salon a été créé par une ancienne garde de prison qui a voulu former les prisonnières pour qu’elles puissent trouver un travail à la fin de leur détention. Il est reconnu actuellement comme l’un des meilleurs centre de massage de la ville! 1h à se faire tripoter, étirer, parfois taper dessus! Le massage thaï est vraiment assez hard. Emmanuelle est même ressorti avec un hématome sur le mollet. Mais nous nous sentions bien plus léger ensuite. Une belle expérience pour une belle action. Nous avons vraiment bien aimé, et nous le conseillons à tous ceux qui passent par Chiang Mai!

Combat de boxe (Muay Thaï) : et oui! Qui dit Thailande, dit Boxe thaï! Au programme de la baston, des KO et des rires aussi. C’est assez impressionnant et on se prend vraiment vite au jeu! Vous pouvez même parier mais attention les Thaïs sont très mauvais joueurs…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Aller au night market et manger des plats locaux au night bazar! Un passage obligé. Vous voyez les night markets sur la Côte d’Azur avec vendeur de tout et n’importe quoi, bar de tout et n’importe quoi? Bah c’est la même chose en 10 fois plus grand! On s’y perd même! Attention toutefois aux prix exorbitants sur le night market (un demi de bière pression à 100 Bath contre une cinquantaine max en pinte normalement). Sur le night bazar les prix sont totalement corrects.

Il y a beaucoup de choses à voir à Chiang Mai mais en 3 jours nous n’avons pas eu le temps de tout faire.
Vous pouvez aussi vous offrir des cours de cuisine par exemple ou faire des treks, voir les éléphants... nous ne l’avons pas fait, nous ne sommes pas pour car la plupart sont bien maltraités. Nous voyons d’ailleurs à leur allure et à leur yeux, comme s’ils étaient morts de l’intérieur. Pauvres bêtes! (Voir l’article de ce blog : ici). Cependant des endroits comme l‘Elephant Nature Park propose de soigner, laver et donner à manger aux éléphants. C’est un centre de refuge et de sauvetage des éléphants de la région. Possibilité de faire une balade avec les éléphants mais ils accompagnent seulement votre balade, comme des guides et non comme porteurs.

Que manger et où?

IMG_1164

Chiang Mai possède de nombreux restaurants.
– Mais surtout ne manquez pas le délicieux Mango and sticky rice! Un délicieux riz au lait de coco, avec une mangue bien mûre et des petites cacahuètes.

2eme tentation sucrée : la Rotee! Une sorte de crêpe. Notre préférée : rotee chocolat-banane ou chocolat-coco. Le manque de chocolat se refait sentir!

Le Cat House : un petit restaurant pas loin de notre guest, en dehors du centre ville. Que des produits healthy et fait maison. Prix légèrement plus élevés qu’en street food mais ça vaut vraiment le coup.

IMG_1130

– Le night bazar évidemment avec des glaces faites sous vos yeux, c’est dingue…

IMG_1162

– Petit dej au Da’s Home Vegan Bakery. Délicieux muesli fait maison. Tout est fait maison et vous pourrez même acheter votre sachet de muesli ou cookies si vous le souhaitez. Plus cher qu’ailleurs mais bon. Nous avions ramené notre mango sticky rice du marché mais attention ici, impossible de manger ou boire des produits de l’extérieur. Nous avons du remballer notre mango sticky rice…

IMG_1171

– Sur le bord de la route à l’extérieur de la ville pour y manger le fruit local : les fraises.

IMG_7383

Où Dormir?

– On nous avait conseillé la Julie’s guest house. Un endroit où beaucoup de backpackers vont. Bien situé dans la vieille ville et pas cher.

– Mais nos jambes ne nous ont pas portées jusque là-bas et nous avons passé tout notre séjour chez l’adorable Jeng : Jimmy and Jeng homestay (300 Bath soit 7,91€). Chambre pas chère avec eau chaude et ventilateur. Prévoyez quand même de l’anti-moustiques même si Jeng fait brûler de l’encens et des écorces d’oranges près de votre chambre. Un couple vraiment adorable et qui dispense de supers conseils pour visiter le nord de la Thaïlande.

Nos activités

Location de scooter à côté du Spicy restaurant : 200 Bath à la journée (5,28€). Scooter neufs et en très bon état. Gros check up avant de le prendre. Très sérieux.
Location de scooter chez un autre qui loue à partir de 99 Bath la journée (2,61€). Nous avons payé 179 bath/ jour (4,72€). Scooter un peu moins neuf évidemment mais ça fait la faire et c’est « cheap ».

Temple Wat Phra Doi Suthep : 60 bath/pers (1,58€). Vraiment un bel endroit. Ne vous attendez pas à une vue exceptionnelle. Zone très touristique.
Massages au woman’s massage center by ex-prisonners : 200 bath/1h de massage thaï intégral (5,28€). C’est du sport mais on se sent bien mieux après. Pas simple de se détendre quand même^^.
Muay Thai : 300 bath/pers (7,91€). Il y a différents stades dont certains où il n’y a aucun touriste. Allez plutôt vers l’ancien stade voire le tout nouveau mais éviter celui avec la prostitution autour…

1 réflexion sur « Chapitre 3 : Chiang Mai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close