Chapitre 1 : Bangkok et Koh Tao

A la découverte de la capitale thaïlandaise et d’une des multiples îles paradisiaques du pays : Koh Tao.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après 1h30 d’avion depuis HCM, nous voilà arrivés à Bangkok.

IMG_7122

Nous avions déjà eu un aperçu de cette ville exubérante lors de notre première nuit de tour du monde.
Après une heure d’attente pour récupérer le visa d’entrée (on a forcément choisi la mauvaise file d’attente), on retrouve nos copains venus de France: Clarisse et Julien! Emmanuelle est trop trop contente de revoir sa copine Clarisse.
Première expérience de Taxi meter pour nous, direction l’hôtel. Oh grande surprise!! Nous avions oublié qu’ici ils conduisent à droite. La clim dans le taxi est atrocement forte et la différence de température avec celle de dehors est immense: le grand classique de l’Asie (d’après ce qu’on nous a dit, les australiens font pareil, super ^^)!

Ps : optez pour le taxi-meter ça vaut vraiment le coup, prévoyez juste maps.me à côté pour éviter qu’il s’amuse à vous faire un tas de détour.

Heureusement que nous ne sommes pas venus en Thailande tout de suite après le Cambodge ou le Laos! Le choc culturel et touristique aurait été fatal! Le Vietnam nous a permis d’avoir une vision intermédiaire du tourisme asiatique et des grandes villes.

Bangkok, la capitale de la mixité

Bangkok, capitale de la Thailande mais aussi capitale de l’excès en tout genre! D’immenses tours bétonnées, des lumières, de la circulation en veux tu en voilà… bref, il nous faut quand même quelques minutes d’acclimatation. Mais d’un autre côté, les business-mens en costards cravates croisent les moines en toges oranges, pieds-nus ou en tongs. La culture ancienne se mêle à la modernité.

Il faut dire qu’avec son agglomération, elle possède près de 19 millions d’habitants et de ce fait, se positionne au 8ème rang mondial!

Que voir à Bangkok?

À peine les sacs déposés à l’hôtel, on embarque dans un Tuktuk (tricycle), éclairés par des néons rouges direction Khao San Road.

IMG_0959

  • Khao San Raod, c’est la rue des backpackers. L’ambiance y est vraiment sympa, encore plus quand nous sommes entre amis. Des lumières inondent la rue, des groupes de musiques presque dans chacun des bars-resto, et des spectacles de rue. Acheteurs compulsifs, attention à vous! Khao san road possède de nombreuses petites rues perpendiculaires peuplées des boutiques en tout genre. Attention aux bourses car on a clairement envie de tout acheter, surtout quand on se trimbale avec seulement 3 T-shirts depuis 3 mois dans son sac à dos. On a donc un choix incroyable de bars ou restaurants où se poser. Finalement pour ce soir ça sera un petit restaurant avec un chanteur et sa guitare. Plus calme qu’à certains endroits mais au moins on s’entend parler, car après 3 mois sans s’être vues, des filles ça bavardent!
  • Se prélasser dans la piscine d’un rooftop. Grande chance, notre hôtel possédait une petite piscine sur son toit. On en a donc bien profité durant toute la mâtinée.
  • Le Wat Pho, le temple du fameux bouddha couché. En dehors de cet immense bouddha, c’est le plus vieux temple et le plus grand temple de Bangkok. Construit au XVIIème siecle par Rama 1, le Wat Pho est en réalité un regroupement de petites pagodes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le plus grand temple abrite ce bouddha de 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Difficile pour lui de trouver chaussure à son pied avec 3 mètres de large, totalement incrustés de motifs en nacre représentant les 108 états de bouddha. Selon les croyances bouddhiques, bouddha est dans la position d’attente de la mort, soit d’accès au parinirvana.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • L’école de massage traditionnel thaï du Wat Pho. On peut y aller se faire masser, il semblerait que la prestation soit de moins en moins à la hauteur de la réputation de ce que nous avons pu entendre.
  • Chinatown : on y est arrivé par hasard. Nous sommes tombés sur LE taxi qui soit ne connaît pas le Wat Pho (chose qui nous paraît improbable car c’est quand même le point touristique de Bangkok), soit il a voulu nous entubé en nous faisans faire tout le tour de la ville pour qu’on paye très très cher. Voyant que le mec n’allait jamais nous y emmener et qu’il était presque 17h (quasi l’heure de fermeture du Wat Pho), on lui ordonne de s’arrêter et nous descendons sur le bord de la route sans lui donner un sou! Un Tuktuk nous propose de nous emmener vers les khlongs, ça nous rapproche un peu de notre guest mais financièrement nous ne pouvons pas faire un tour en pirogue. C’est en marchant direction Khao San road que nous avons traversé le quartier de Chinatown. Au début un peu mou car beaucoup de boutiques étaient fermées, mais en continuant notre chemin, ses rues regorgent de trésors en tout genre. On passe alors devant de nombreux temples avec des lanternes chinoises, mais aussi dans le marché à la torche, le marché indien et ses nombreuses couleurs mais aussi le marché aux fruits et légumes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Le Palais Royal : après chinatown, nous passons devant le Wat Pho et l’immense Palais Royal. Nous n’y sommes pas rentrés car il était déjà fermé mais il paraît qu’il est vraiment impressionnant. Des rassemblements
    en commémoration du roi Bhumibol décédé se déroule apparemment tous les jours à côté du Palais Royal. Dress code: le noir intégral. Nous voyons d’ailleurs d’énormes rubans noirs et blancs accrochés sur chacun des monuments en signe de deuil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le nouveau roi de Thaïlande, un sacré personnage…
  • Les parcs de Bangkok : malgré un nombre de tours et de grands magasins, Bangkok recèle de nombreux petits parcs verdoyants avec pleins de petits écureuils et oiseaux (pour le plus grand bonheur d’Emmanuelle).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Faire un tour dans un centre commercial (Mall) : la mauvaise nouvelle depuis quelques jours: nous avons perdu notre pochette avec notre carte SD (donc toutes nos photos) et l’adaptateur qui va sur notre Mac. Du coup, obligés d’aller dans ces énormes centres commerciaux. En gros, chaque étage correspond à un thème d’achat (vêtements, électronique, alimentation, restaurants, salle de jeux…), bref vous êtes sûrs de trouver ce que vous souhaitez. Et effectivement, on a trouvé ce qu’il nous fallait. On a même passé quelques minutes, étonnés et impressionnés par la dextérité des jeunes asiatiques avec leurs jeux en ligne.

Autres choses à voir

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le poste de police : plutôt classe !

– Une croisière en pirogue sur les Klongs : Bangkok est appelé la Venise de l’Asie du Sud-Est grâce à ses nombreux petits canaux. Vous pourrez voir les marchés flottants, et le côté un peu plus authentique de Bangkok. Nous ne l’avons pas fait car c’est tout de même une somme pour un backpacker. Mais nos amis Clarisse et Julien ont plutôt apprécié.

– Prendre le SkyTrain: le métro aérien.

Bangkok est une capitale que l’on a plutôt apprécié malgré nos à priori sur les capitales asiatiques. Grosse mixité dans tous les sens du terme. Mais nous devons partir car c’est quand même une ville très tentante au niveau shopping, du coup super frustrant (pour Emmanuelle^^).

Direction Koh Tao, l’île de la tortue!

Comment aller à Koh Tao depuis Bangkok?

Première étape: le bus de nuit!

En fait, on se rend vraiment compte que le bus ce n’est pas pour nous. On devait partir vers 18h. Au final le bus est repoussé à 19h, puis vers 19h20, on nous demande de suivre une autre nana pour nous emmener dans une autre agence.
Concrètement, vous pouvez prendre des billets dans n’importe quelle agence vers Khao San road. Ne pas hésiter à négocier les prix. On voulait nous vendre celui de 21h car il était plus cher mais on a essayé de diminuer le tarif donc elle nous a proposé une autre heure (plus tôt)^^. Au final on est parti vers 20h dans un bus toujours très kitch (néons verts et dessins « mangas »). On commençait à avoir trop faim. Normalement les bus s’arrêtent pour manger en cours de route entre 19h et 21h. Mais là… à 22h on roulait toujours. Emmanuelle commençait à s’énerver car elle n’arrivait pas à dormir tellement elle avait faim et les mecs devant nous puaient des pieds!
Finalement ce n’est qu’à 1h du matin que le bus s’arrête à la « cantine ». L’heure était déjà passée pour manger mais ça faisait quand même du bien et on a pu se rendormir ensuite.

4h30 : le bus s’arrête! On est arrivé à Chumphon! Déjà ? Mais on a à peine dormi ? En plus le bateau ne part qu’à 7h-7h30! On essaye de dormir sur un banc dehors mais la pluie commence à tomber et les moustiques à nous tourner vraiment autour. L’attente est longue mais on en profite pour regarder le tarif des guest house sur Koh Tao: c’est au moins le double de ce que l’on paye sur le continent…

7h30 : on embarque sur le bateau. Impossible de rester à l’intérieur, on gèlerait sur place à cause de leur fanatisme pour la climatisation ! Ils sont vraiment malades ici ! On se pose sur le pont, qui est carrément humide.
Des gros nuages noirs à l’horizon ne sont pas de bons présages pour la traversée. 3h30 de bateau qui furent un réel enfer!!
Tempête, orage, pluie et on ne pouvait pas aller à l’intérieur tellement il faisait froid. Nous étions collés au mur pour se tenir au moindre crochet qui dépasse afin de ne pas tomber et pour recevoir un minimum d’eau. C’était cause perdue! Nous étions totalement trempés jusqu’à la moelle en arrivant, le ventre retourné par le mal de mer.

IMG_1019

Notre séjour à Koh Tao s’annonçait pluvieux et tumultueux !
Sur Koh Tao, les prix sont exorbitants et ça commence par les taxis qui demandent une somme affolante pour quelques kilomètres. On décide donc de faire le kilomètre et demi vers le sud, à pied, sous la pluie, à la recherche de guest. Exténués et trempés, nous choisissons une guest juste sur la plage.

Koh Tao et ses plages paradisiaques

Koh Tao est l’île réputée pour passer son Open Water, donc son niveau 1 de plongée. C’est l’un des endroits les moins chers au monde. Plus de 60 écoles de plongées sur une île de seulement 20 km²!
Jérémie voulait donc le passer en 3 jours. Seulement avec le temps, les sorties en mer étaient annulées et il ne voulait pas laisser Emmanuelle durant 3 jours dans la chambre s’il pleut. Dégoûtés par le temps, on est resté déprimer le reste de la mâtinée dans la chambre. Bonne nouvelle tout de même : nous venons de retrouver notre clé et notre carte SD!!! Alléluia!
Lorsque l’on a aperçu le premier rayon de soleil à travers les nuages, nous sommes partis à pied pour longer la plage.

DCIM100GOPROGOPR0619.JPG

Chalok beach: c’était la plage au pied de notre guest. Plage très jolie et calme. En même temps, le temps n’était pas propice à la baignade.

IMG_1011

Freedom beach: petite plage très mignonne où nous nous sommes posés. Jérémie s’est même baigné et à rencontré un petit requin… mort! Snif. En fait Si on contourne les rochers sur la gauche, nous sommes quasi à la shark bay, où plusieurs requins des récifs (inoffensifs) se baladent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

IMG_1015

View point de Freedom Beach : la pluie avait recommencé à tomber mais nous espérions que ça ne dure pas. Nous décidons d’escalader la colline afin d’atteindre le point de vue. Normalement cela doit être payant mais au vu du temps, personne n’était présent pour nous demander quoi que se soit. Emmanuelle a terminé l’escalade pied-nu et Jérémie sur une tongue (l’autre ayant pété). Le vent soufflait et la pluie nous fouettait. Cette montée nous a quand même bien fait rire et la vue du haut est magique. On voit toute l’île. Enfin quand il fait beau, on doit apercevoir le nord de l’île. 

 

DSC_1081

DSC_1076

Le lendemain, le temps étant encore un peu maussade, nous décidons de changer de guest car les tarifs dans le sud de l’île sont plus élevés que vers Haad Sairee beach.

D’autant plus que nos amis Clarisse et Julien nous rejoignent le soir même vers là-bas.

Haad Sairee Beach est grande plage de sable. C’est LA plage touristique, LE spot photo pour le coucher de soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Plusieurs guest house, resort, boutiques en tout genre (mais surtout de plongée)… bref c’est un concentré touristique ici. Mais la plage est vraiment belle avec ses palmiers à 90 degrés, ses nombreux bars qui donnent directement sur la plage, ses spectacles enflammés le soir... bref c’est l’endroit animé des backpackers et des jeunes qui veulent faire la fête.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA      OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Se rendre à Tanote Bay à pied, une épopée sans nom!

Nous décidons d’aller à Tanote Bay sur les conseils de Marine et Robin, les nouveaux propriétaires de Bagerinho.

2 possibilités:
1- Louer un scooter comme la plupart des gens et repasser par le sud pour atteindre cette plage (solution la plus simple mais la plus coûteuse)
2- Prendre nos jambes et traverser l’île en largeur à travers la forêt. Ça ne doit pas être bien compliqué et c’est la solution la plus cheap! On y va.
Après un petit sandwich avalé devant le grand supermarché du coin, c’était parti.
Le début est plutôt correct, ça monte pas mal mais la route est encore bétonnée. À peine 1 km plus tard, nous nous enfonçons dans la forêt mais les chemins deviennent des crevasses.

IMG_7317

IMG_7319
Même le varan n’a pas survécu

Il nous fallait ensuite trouver le mini chemin à peine visible sur la droite. Monter, monter et encore monter à travers la jungle luxuriante. Nous devons nous arrêter plusieurs fois pour analyser la situation et décrypter un semblant de chemin. On vous avoue qu’on n’a jamais autant transpiré car même si le soleil n’était pas présent, la chaleur était au rendez-vous. Au bout de 2h de solitude à travers la nature, nous arrivons enfin à une vraie route et à un point de vue magnifique.
Seul point flippant : un serpent vert fluo sur le tronc d’un arbre, juste à côté de nous. Encore une chance qu’on ne s’y soit pas adossé!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAIl nous faut encore redescendre presque 2 kilomètres pour atteindre la fameuse plage. Nous n’avons quasi pas de photos de cette montée car l’appareil était bien caché dans le sac. Une chute est vite arrivée !

Nous voici enfin arrivés à Tanote Beach! Avec le temps, il y a quelques vagues mais plusieurs personnes font du snorkeling. Jérémie prend son masque et tuba puis plonge direct dans l’eau. Emmanuelle attend au bord pour voir si ça vaut le coup car elle n’est pas très rassurée avec ces vagues. Jérémie insiste pour qu’elle le rejoigne. Nous avons passé un super moment. Une fois les vagues passées, et vers le rocher, l’eau était très claire et nous nagions avec de nombreux poissons multicolores. On n’aura pas fait de plongée mais on aura pu avoir un aperçu de la faune maritime ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DCIM100GOPROGOPR0634.JPG

DCIM100GOPROGOPR0639.JPGDCIM100GOPROGOPR0629.JPG

Shark bay (plage du Haadtien beach resort) : On nous avait dit que c’était sur cette plage que nous pouvions voir des petits requins. Malheureusement, Jérémie n’a rien vu du tout, il n’y avait aucune visibilité. Autant vous dire qu’il était vraiment déçu, !
Nous repartons donc direction l’hôtel mais cette fois-ci par la route du sud!

Une bonne douche… froide (pas d’eau chaude dans la nouvelle guest) et nous rejoignons Clarisse et Julien pour passer la soirée ensemble. Au programme resto au 995 roasted Duck puis soirée sur la plage avec un bucket de cocktail par couple (petit seau) en regardant les spectacles de feu, la musique à fond!!

Nous devions repartir ensuite mais quand nous avons vu le beau temps le matin, nous décidons de rester une nuit de plus dans un resort avec piscine. On s’est fait plaisir car on avait un buffet incroyable pour le petit dej et 3 piscines pour 4-5 personnes maximum.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du coup, on a vraiment rien fait durant 2 jours avant de repartir direction Hua Hin pour rencontrer la fondatrice d’une association avec laquelle nous venons de signer un partenariat.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour vers le continent.

Pour repartir, nous avons décidé de prendre un bateau de nuit! En fait c’est un gros bateau de marchandises mais avec une sorte de dortoir à l’intérieur. C’est plutôt confortable et nous avons bien dormi malgré les tremblements du bateau au début. Nous conseillons vraiment de le prendre, c’est une expérience positive.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Finalement, Koh Tao a été une belle destination malgré les prix élevés pour un backpacker. Il y a vraiment de quoi s’occuper durant une semaine (yoga, salle de sport, cours de cuisine, plongée…). Bref il y en a pour tous les goûts. Malgré le mauvais temps du début, nous avons quand même pu allier découverte et repos, ce qui est très rare. Une première pour nous depuis le début du voyage…

received_10155156291559911

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Où loger ?

Bangkok

Hôtel Sathorn View : 595 bath/nuit soit 15,78€. Chambre basique (on nous a un peu surclassé car il n’y avait pas celle que l’on avait réservé). Eau chaude, clim. Piscine sur le rooftop, plutôt petite mais bien agréable dans une grande ville. 
BaanBangkok GH : dortoir avec deux lits pour 340 bath/nuit soit 9€. Avis Plutôt mitigé car très bien situé, proche de Khao San road donc du Wat Pho et Palais Royal. Mais chaleur atroce la journée car pas de clim. A l’inverse, clim beaucoup trop forte la nuit. Les douches communes sont plutôt correctes.

Koh Tao

Hôtel Big Fish (600 bath/nuit après négociation soit 15,92€) : petite chambre au pied de la plage. Patronne pas très aimable et propreté des chambres qui laisse à désirer
Seashell coconut village (600 baths/nuit soit 15,92€) : petit bungalow du Seashell resort, de l’autre côté de la route. Sent vraiment l’humidité, pas d’eau chaude, petit dej non compris. Mais nous pouvons profiter de la piscine du resort.
Seashell resort (1000 baths/nuit avec petit dej Buffet soit 26,54€). Bungalow jardin, toujours sans eau chaude mais beaucoup plus neuf que l’autre. Plus cher, mais agréable pour du repos. Wifi exceptionnel ^^!

Où manger ?

Bangkok

Sur Khao San Road, large choix de restaurants et bars. 

Koh Tao
  • I love salad : produits frais, cuisine végétarienne. Franchement bon et pas trop trop cher comparé aux autres resto du sud de l’île
  • Le Yin Yang restaurant. Super restaurant. On y a vraiment bien mangé et pour des prix raisonnables sur Koh Tao.
  • 995 roasted Duck: spécialité de canard. Très bon. Emmanuelle n’a pas pris de plat au canard et c’était un peu décevant.
  • Su Chili: restaurant de spécialités thaï. Tarif correct et assez bon. De toute façon, quand il y a beaucoup de monde, c’est une valeur sûre.
  • Seefood by Pawn : tenu par un couple adorable et passionné. On vous conseille cette halte notamment avant d’aller prendre le bus de nuit, le restaurant se trouve juste à côté du port. Poisson un peu cher mais frais et surtout très bien cuisiné.

Activités payantes

Bangkok

Visite du Wat Pho : 100 bath/personne soit 2,65€. Vaut vraiment le coup, c’est l‘incontournable de Bangkok.
Bus + fast-boat pour rejoindre Koh Tao depuis Bangkok : 850 bath/personne soit 22,55€. Formule plutôt pas mal, ne pas hésiter à négocier un peu le prix.

Koh Tao

Location masque/tuba : 50 bath/la journée soit 1,32€. Faites attention, souvent ils les vendent plus chers. Regardez bien l’état d’usure du masque, nous ils étaient comme neufs mais on en a vu des « rayés » dans d’autres boutiques. Possibilité d’en acheter neuf mais très cher (minimum 300 baths presque 8€).

Le bateau de nuit Koh Tao-Chumpon : 400 bath/personne soit 10,61€. Très bon marché, des grands lits. On conseille plutôt que prendre le fast-boat. Grand dortoir avec clim ^^.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Prochaine étape : Ayutthaya, l’ancienne capitale Siamoise.

_20170331_211045

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close