Chapitre 5 : Nha Trang et ses alentours

La côte est du Vietnam: l’invasion des Resorts.

Plages de Ki Co et Doc Let

Nous quittons Maeva et Medhi qui resteront une journée de plus sur Hoi An avant d’aller sur Ho Chi Minh.
Direction la plage de ki Co vers Quy Nhon.

IMG_7011
Comme il n’y a pas beaucoup de guest dans le coin, nous avons préféré réserver quelque chose avant, à seulement quelques kilomètres de cette fameuse plage, vers le village de Nhon-Ly.

Le temps se gâtait de plus en plus à l’approche de notre guest house (gros nuages noirs et la chaleur partait totalement).
On est déjà super impressionné par le changement de décor radicale et un peu particulier. Des énormes boulevards ont été construits mais nous avons croisé seulement une moto. L’ambiance était vraiment étrange.

Il paraît qu’ils veulent en faire une énorme station balnéaire. En effet, un énorme resort à poussé de nulle part, face à la mer évidemment. On doit traverser le resort pour aller à la plage mais impossible, des gardes sont là pour vous stopper. Et ils se sont bien doutés qu’avec notre moto et nos gros backpacks nous n’allions pas au resort! Trop grillés de loin!

IMG_7015

On doit emprunter une route construite pour contourner l’énorme resort.
Nous arrivons dans le petit village totalement désert. Évidemment la guest n’était pas indiquée sur maps.me. Nous demandons à plusieurs personnes où elle se situe personne ne comprend et ils nous laissent en plan. Jusqu’à ce qu’un monsieur nous fasse signe de le suivre.
Fiou, heureusement qu’il était là, on aurait jamais trouvé la guest.

Nous trouvons un petit bouiboui pour manger juste à côté.
Alors c’est très drôle car dans ce village on a l’impression qu’il y a qu’un petit garçon qui parle anglais (il a 13 ans) et il va voir tous les touristes pour les aider. Trop chou.
On est en fait aller manger dans le « restaurant » de sa maman. Ses parents et lui se sont assis à notre table, trop contents de pouvoir parler avec nous.
Entre temps Jérémie était allé chercher des petites brochettes à quelques centaines de mètres avec le petit garçon.
Après les avoir goûtées et mangées, le petit garçon nous demande si on a aimé. Emmanuelle plus ou moins, Jérémie oui. On lui demande à notre tour s’il en mange souvent. Il rigole en disant non et fait un geste de dégoût. Son papa et sa maman rigolent. On lui demande donc pourquoi. Il nous explique qu’il a vu une ou deux vidéos sur YouTube qui montraient que ces boulettes de viandes étaient faites avec de la viande de rat!! De rat??? Du rat??? Quelle horreur! Et on a mangé ça?? Emmanuelle était à deux doigts de vomir. Et se promet de ne jamais re-manger ces brochettes! La maman essayait de la rassurer en lui disant que ce n’était que des vidéos, mais ils ne savent en réalité pas tellement comment c’est fait.

Dégoûtés et la peur d’être malade le lendemain, nous sommes partis nous coucher.

Nous n’avons finalement jamais été malade. Le rat doit bien se digérer apparement. Mouhahah.
Nous allons prendre le petit déjeuner sur la plage (il y a quelques éclaircies) dans un resto qui semblait neuf et où ils promettent de faire des petits dej. Au final nous nous sommes retrouvés avec une assiette de frites accompagnées de beurre et de sucre! Décidément cette ville est totalement incompréhensible pour nous. Jérémie est donc parti dans les cuisines pour trouver du sel. Moment assez comique car tout le monde était autour de lui et lui faisait goûter toutes les poudres blanches de leur bocaux. On a enfin trouvé du sel!!! Nous étions les seuls clients, ils ont donc mis la musique en conséquent: le top hit des années 50 de chansons françaises. Ça nous a bien fait rire. Ils ne devaient pas comprendre pourquoi on ne chantait pas.

En fait la plage de Ki Co n’est accessible soit qu’en petite barque coquille, soit disant « insubmersible », soit à pied. Nous avons vu sur google earth qu’il y a un tout petit chemin en terre qui relie la plage d’où on est de 6-7 km. Comme le temps n’était pas terrible, nous avions peur d’être totalement déçus, nous avons donc décidé de rejoindre Nha Trang directement.

IMG_7053

Sur le chemin, nous passons par Tu Bong. Lieu où intervient l’association « Offrir Un Toit » où nous devions aller traiter les enfants de l’orphelinat. Pour plus d’informations sur nos missions humanitaires, cliquer sur ce lien.

L’avantage de la moto, c’est que nous pouvons nous arrêter vraiment quand on veut. En longeant la côte, nous nous arrêtons parfois pour contempler les magnifiques paysages que nous offre la nature.

IMG_7026

Nous nous arrêtons manger et pause farniente et rafraîchissante à la plage de Doc Let. Ici c’est pareil. La plage est immense avec un gros potentiel mais ils n’en font pas attention et les aménagements ne valent rien. Ils veulent pourtant en faire aussi une grosse station balnéaire. Il n’y a pas grand monde à part les quelques touristes des hôtels et resort alentours. On sent déjà l’influence russe et chinoise.
Du coup on pense vraiment que dans quelques années, ces 2 plages seront vraiment l’exode balnéaire et touristique du Vietnam.
Nous sommes tout de même contents de pouvoir en profiter avant qu’elles ne soient totalement envahies par le tourisme.

IMG_7030

Nous sommes à une cinquantaine de kilomètres de Nha Trang.
Nous arrivons à notre guest en début de soirée.

Un bébé chien troooop mignon et trooop doux nous accueille en piaillant et en nous mordillant les orteils. Il s’est même coincé une dent dans la chaussette d’Emmanuelle qui était écroulée de rire. On a mis quelques minutes pour réussir à lui décoincé. Ça nous a tout de suite fait penser à Godefroy, le chien des parents d’Emmanuelle qui est aussi un fanatique des orteils.

IMG_7036

Nha Trang

On nous avait prévenu que Nha Trang était une ville balnéaire sans charme et beaucoup trop touristique.
Elle comprend plus de 300 000 habitants fixes, plus la masse de touristes qui y viennent chaque jours.

Notre guest house était un peu excentrée de la plage et du boom touristique. C’est sans doute pour cela qu’on ne l’a pas trop ressenti.

Cependant on a bien senti la présence Chinoise mais surtout Russe de la ville. On a halluciné de voir la plupart des cartes des restaurants écrites en russe puis en vietnamien. Du coup pas vraiment d’anglais. On a souvent commandé à l’aveugle nos plats.

Que faire à Nha Trang?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

le Po Nagar Cham Towers: situé à seulement quelques kilomètres de notre guest, sur le mont Cù Lau, ce temple Cham à été construit vers le 8eme siècle et est dédié à la déesse Po Yang Ina Nagar. On doit monter quelques marches pour pouvoir avoir une superbe vue sur la rivière Cai qu’il domine. Le peuple Cham était à l’origine hindoue. La déesse Po Nagar aurait enseigné à la population locale la civilisation, les techniques pour cultiver mais elle les aurait aussi protéger.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Long Son Pagoda : sous un soleil de plomb comme c’était le cas pour nous, bon courage pour monter au plus haut de la pagode afin de voir l’énorme Buddha Blanc qui la surplombe. Beaucoup plus récent que le dernier temple, il a été construit Il y a une centaine d’année. C’est un temple bouddhique. Première étape de la visite: la pagode Long Son qui possède des fresques retraçants la vie de Buddha.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il faut ensuite monter 150 marches pour aller voir cet impressionnant Buddha blanc. Mais un stop s’impose à peu près au milieu de l’ascension pour observer un grand Buddha couché. Pas de bol, nous arrivons trop tard et la barrière est fermée. Nous croisons 2 vietnamiens qui nous expliquent que Bouddha est dans cette position car il a bu trop d’alcool et attend la mort avant sa réincarnation. En gros bouddha se met en coma éthylique pour passer dans une autre vie. On trouve ça un peu bizarre mais ils paraissaient vraiment sérieux. En se renseignant un peu plus, le bouddha couché symboliserait effectivement le moment où Bouddha atteint le Parinirvana (signifiant le nirvâna final. Dans le bouddhisme, cela signifie la fin de l’existence physique d’une personne qui a atteint l’éveil (bodhi) et l’entrée dans le nirvâna complet d’un bouddha ou d’un arrhat. C’est donc bien la mort de bouddha mais sa mort physique. On ne saura pas Si c’est parce qu’il a trop bu ou pas… après cette petite note informative, nous continuons de monter, en sueur pour atteindre ce majestueux bouddha blanc assis cette fois-ci. 14 mètres de haut et 7 mètres de haut pour le lotus sur lequel il est assis. Soit au total 21 mètres ! On peut voir les photos des 7 moines bouddhistes qui se sont immolés par le feu en contestation du gouvernement Ngo Dinh Diem. À l’arrière de nombreuse petites boites avec des noms et dates dessus. Nous en concluons que ça doit être un cimetière ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • L’immense plage de 10km de long de Bai Dai. Située à environ 30 km de Nha Trang. Avec la chaleur assommante nous ne rêvions que de nous baigner. Mais ne voulant pas faire comme tous les touristes, on décide d’aller sur cette baie. Encore un choc. Décidément les plages du Vietnam nous surprennent toujours. Une route longe la plage sans que l’on puisse la voir. En effet, ils se sont rendu compte que cette immense baie n’était absolument pas exploite. Du coup, la bonne idée : construire d‘immenses resort tout du long! Encore pire qu’à Danang ou Ki Co! En plus il n’y a vraiment rien du tout de prévu pour le tourisme. Tout est encore en construction. Impossible d’aller se baigner car de toute façon il y a d’énormes rouleaux et un gros drapeau rouge est planté dans le sable. On décide faire demi-tour et faire nos touristes


IMG_7051

IMG_7052
Grande baie de Nha Trang. En arrivant à cette immense plage aussi, tout était différent et vraiment fait pour le tourisme. Des bars de plage un peu partout, des transats et parasols à gogo. On s’est donc posé sur l’une des plages pour y passer l’après-midi. L’eau était vraiment chaude mais avec quelques vagues, dont une a renvoyé directement Emmanuelle sur le sable, les 4 fers en l’air!!

Où manger à Nha Trang ?

Pas de problème vous trouverez toujours de quoi manger. La spécialité à l’air d’être le poisson grillé ou le BBQ en tout genre.
Plusieurs restaurants proposent des poissons dans leur aquarium. Vous pouvez choisir celui que vous souhaitez. Les poissons étaient vraiment trop beaux et ça faisait tellement de peine à Emmanuelle de choisir celui qu’elle voulait, que l’on s’est contenté de crevettes et de calamars frits.

Finalement nous n’auront pas été déçus de Nha Trang. Certes si on reste vraiment sur la partie plage et touristique, c’est juste insupportable. Mais nous vous conseillons de prendre un scooter et d’aller explorer les alentours car en allant sur la Bai dai, on longe la côte en passant par les montagnes et nous avons de magnifiques points de vues tout du long.

Nos adresses food

– le Hoa Nhan An seafood restaurant. Bon, vous choisissez vos poissons directement mais franchement un peu cher, après c’est bon faut l’admettre. Plats copieux.

IMG_0834

IMG_0832

– Le CHU BBQ : ambiance sympa, hyper bon et dans les tarifs normaux du Vietnam. Il nous a été conseillé par la dame de notre guest house.


Où dormir ?

– Nous avons passé 2 nuits au Little Home hostel. La chambre est basique avec Sdb eau chaude mais la dame est vraiment hyper sympa et de bons conseils.

IMG_0845

Nos excursions

Po Nagar Cham Towers : 5000 VND pour le parking et 22 000 VnD par pers pour l’entrée du site
Long son pagoda : entrée gratuite, parking 10000 vnd

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close