Chapitre 3 : de Kratie à la frontière Laotienne

080fcf_033fea4c101747a09d6190bfb51f844d~mv2_d_3264_2448_s_4_2

Kratie, la ville aux dauphins d’Irrawaddy

Avant de remonter au Laos, nous avons décidé de nous arrêter à Kratié (prononcer Kratchié en khmer). En soi, la ville n’est pas tip top mais c’est un lieu où l’on peut voir les quelques dauphins d’eau douce restant du Mékong : les dauphins de l’Irrawaddy remarquables par leurs têtes rondes, semblables à des Belugas.

Nous avons pris un bus local de Phnom-Penh à Kratie. Entendez par là, que nous sommes entourés de locaux qui se déplacent avec tout et n’importe quoi comme un coq… Emmanuelle n’était absolument pas rassurée quand elle a entendu le premier chant du coq dans le bus… nous sommes partis à 9h45 et devions avoir 5h de bus…

Mais en Asie, on sait quand on part mais jamais quand on arrive. Les routes étant tellement affreuses que nous sommes arrivés 7h30 plus tard. Le temps de trouver notre logement, et nous étions au bon moment pour voir le magnifique coucher de soleil sur le Mekong depuis la vue du balcon de la guest.

Après autant de bus à être secoué par les routes miteuses, nous étions HS. Nous avons trouvé un super petit resto pas cher un peu plus loin de notre Guest (nom en fin d’article).

La ville ne bouge pas trop le soir, parfait pour se reposer avant le passage de la frontière.

Que faire dans les alentours de Kratie ?

 

1. Aller voir les fameux dauphins de l’Irrawaddy

Certes ils se font plaisir sur les prix (9$ par personne si vous êtes 2 sur la barque de pêcheur et 7$ à plusieurs) mais en dehors du fait de voir des dauphins, c’est une bonne balade apaisante sur le Mékong.

Arrivés à l’embarcadère de Kampi, nous étions étonnement que tous les 2. Nous pensions qu’il y aurait beaucoup plus de monde, mais pas du tout.

Tant pis, on embarque sur notre luxueuse barque avec le guide. Nous faisons à peine quelques mètres que nous voyons ces fameux dauphins prendre de l’air en sortant furtivement leur tête de l’eau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons eu de la chance, car ils étaient tous très proche de nous, nous pouvions bien les voir, même si en photo c’est difficile de les prendre.

Nous nous sommes même arrêtés sur un petit ilot pour nous rafraichir (nous pouvions nous baigner mais comme nos « blessures » n’étaient pas encore cicatrisées, nous n’avons pas tenté le diable).

Chouette moment d’une heure et demi, au calme, les pieds dans l’eau avec les dauphins autour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

2. Le temple aux cent colonnes

Nous avions loué un scooter à la journée pour pouvoir faire ce que l’on voulait. Vous pouvez louer un tuk-tuk aussi mais ça revient un peu plus cher et vous n’êtes pas libres de vous arrêter où vous voulez.

Nous sommes donc allés voir le Wat Sor Sor Mui Roi, temple de la ville de Sambor, à 40km de Kratie.

Les paysages pour y aller sont très beaux, on longe le Mékong sur des routes plus ou moins de qualité mais nous sommes toujours au Cambodge et nos fesses commencent à en avoir l’habitude. On a croisé de nombreux écoliers en uniforme sur leurs vélos qui hurlent des « hello » et agitent leurs mains pour nous dire bonjour. On y a vu un Cambodge plus rural avec des paysans, des troupeaux de vaches, des coqs, des buffles parmi les paysages verdoyants et les plantations diverses.

La particularité de ce temple est qu’il a été détruit durant la guerre civile par les Khmers rouges et entièrement reconstruit, il est très coloré avec 108 colonnes. C’est le temple le plus vaste du Cambodge et un centre de pèlerinage dans la région. On a été étonné par les fresques multicolores qui ornent l’intérieur et l’extérieur de ce temple.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3. Temple de Sambok

Sur le chemin du retour, passage obligé au temple de Sambok, dans la ville du même nom pour monter les quelques 300 marches en haut desquelles nous avons le droit à une très belle vue panoramique sur le Mekong (surtout quand le soleil commence à se coucher).

Jérémie a failli se faire attaquer par un singe apparemment pas très content de notre venue. Mais c’est le jeu, il a voulu lui donner des bananes, il défend ensuite son territoire !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Avant l’attaque, tout fier !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’attaque du macaque, presque pas peur…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lieu un peu divin avec de nombreuses statues de Bouddhas et des centres de méditation qui font de ce lieu un cadre assez paisible.

DCIM100GOPROGOPR0389.JPG

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4. L’île de koh Trong

Petite île en plein milieu du Mékong. On ne peut y aller qu’en ferry ; pas de route goudronnée donc pas de voitures. Il nous aurait fallu au final presque une journée de plus pour pouvoir se reposer sur cette île où la nature est à priori luxuriante et la vie tranquille.

Notre passage à la frontière Laotienne

 

Notre séjour au Cambodge touche à sa fin et il nous faut partir pour le Laos. Nous avons déjà une bonne semaine de retard sur notre pseudo-planning. Mais nous avons adoré la population Cambodgienne qui est souriante et accueillante. Le Cambodge renferme de nombreuses disparités : culturelles et sociales mais aussi au niveau de ses paysages et bâtiments. Comme nous le disions dans notre dernier article, nous pensons de toute façon revenir dans ce pays pour visiter des régions que nous aurions aimé voir mais notre visa touchait sa fin : région de Battambang, Mondolkiri et Ratanakiri.

Et voici maintenant la fameuse étape du passage de la frontière.

080fcf_e4f834f0a99342929f9223ecbb193aa1~mv2_d_2448_3264_s_4_2

Nous attaquions avec un peu d’appréhension tout de même puisqu’elle est à priori bien connue pour sa corruption. Nous ne voulions pas participer à ces blackshits mais les gars là-bas sont vraiment pas aimables et nous avions lu que la plupart des personnes qui s’opposent à payer ces dollars supplémentaires peuvent rester plusieurs heures à attendre qu’on leur donne leur visa sans en être sûrs. De plus, si on arrive après 16h ou le weekend, ils administrent un pseudo-tarif de nuit qui n’est évidemment pas légal. Leur but est de vous faire patienter au maximum jusqu’à ce que le bus (qui est de mèche) décide de partir sans vous. Par peur de le louper vous « lâchez » donc les quelques dollars que vous gardiez au chaud pour ne pas inciter cette corruption !

Notre bus nous a d’abord déposé à Stung Treng en attendant d’en prendre un autre qui nous emmène jusqu’au poste de frontière. Certains attendent des heures ici. Nous avons attendu seulement 1h45, ce qui nous a permis d’arriver à la frontière vers 13h. on était donc large pour atteindre les 16h-16h30 signifiant le tarif de nuit.

On nous dépose dans un petit café. Ce n’est pas anodin ! le mec qui le tient demande 10$ de plus que le tarif du Visa pour que ça aille plus vite et que le bus ne parte pas sans nous. On s’est tous mis d’accord pour passer la frontière à l’ancienne. Le bus n’allait pas partir vide de toute façon ^^.

C’était parti pour traverser ce « no-man’s Land » avec nos sacs à dos afin d’arriver au Laos.

080fcf_9a026c0bc6554c1db101fa2dfdbc620c~mv2_d_2448_3264_s_4_2

1er backshit : on nous demande 2$ par personne pour avoir le tampon de sortie du territoire cambodgien. On négocie en disant que normalement « the stamp is free ». Pas moyen, mais on a réussi à donner que 2$ pour 2. Ça fait déjà 2$ de mois de corruption. Certains faisaient un peu la gueule quand ils ont vu qu’en insistant pas trop on pouvait économiser un peu, alors qu’eux n’avaient pas tentés…

2ème blackshit : 1$ de plus que le prix du visa soi-disant pour les frais de commissions ou je ne sais quoi. Impossible de négocier et on n’a pas gérer car on n’avait pas l’appoint…

3ème blackshit : on nous redemande 2$ par personne pour récupérer le visa et surtout le passeport ^^. On essaye de faire comme au début, de négocier au moins 2$ pour 2 mais le gardien est dur et rien n’est négociable. On donne 2$, il donne le passeport d’Emmanuelle avec le Visa pour le Laos mais garde celui de Jérémie tant que l’on n’a pas donné 2 autres dollars. On lui tend un billet de 1$… toujours rien, il met le passeport de côté et s’occupe d’un tas de passeports. On attend… Au bout de 10-15 minutes (ce qui est très rapide) il donne le passeport de Jérémie bien tamponné. Bon au moins 1$ de moins qu’ils n’auront pas.

4ème blackshit : Nous ne l’avons pas vu, mais tout le monde parlait d’un pseudo-passage obligé avec un « faux médecin » juste pour prendre la température et donner 5$. Ça nous aurait bien fait rire de le voir mais personne n’a voulu enfiler la blouse !

Au final, nous avons économiser 3$ et 5$ fois 2 (10$) car le « médecin » n’était pas là.

La somme est minime, mais c’est pour le principe de ne pas se laisser faire.

Nous voilà enfin au Laos, après avoir attendu Kévin, un français qui croyait avoir laissé son ticket de bateau pour les 4000 iles de l’autre côté de la frontière, alors qu’il était dans son portefeuille. Nous pensons qu’il a le record de vitesse du passage de frontière Laos-Cambodge, chapeau à lui sous une chaleur étouffante et surtout pour rien ^^ ! Il y a même laissé une tong !!!

080fcf_0170fb61ba2d44f294c4e980f16a3e42~mv2_d_3264_2448_s_4_2

Adresses sur Kratie

 

  • Logement : Balcony bar and pizza GH, vraiment pas mal, prendre les chambres tout en haut avec le balcon pour voir le coucher de soleil. 6-7$ la nuit pour une chambre double avec sdb commune.
  • Restaurant : Mlub Putrea, trouvé un peu par hasard mais un régal et vraiment pas cher, LA bonne adresse pour manger sur Kratie, d’autant plus qu’il y a vraiment pas mal de choix.

080fcf_6201837bff08490995715351d7540175~mv2_d_2448_3264_s_4_2

ARKOUN Cambodia !!

SABAIDEE Lao …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close