Guadeloupe

La Gwada : entre plages paradisiaques et forêt tropicale

 

Avant d’entamer ce long périple, nous pouvons sans hésitations dire que jusqu’ici, c’est notre plus belle destination.

Ce n’est pas la première fois pour Jérémie qui y était déjà allé plus jeune et en avait gardé d’innombrables souvenirs. Nous nous sommes dit qu’il fallait re-découvrir cette superbe île française.

Avant toute chose, on pense que le temps de voyage idéal serait de 3 semaines minimum car pour notre part, une ou deux semaines pour allier découverte et repos, c’est jouable mais intense.

Autre petit conseil : éviter les hôtels qui, selon nous, vous restreignent (financièrement et tendance à vouloir rester au bord de la piscine alors qu’il y a beaucoup plus de choses à faire). Envisager plutôt de prendre différentes locations notamment sur Airbnb car il y a de petites pépites… Prenez un logement sur Basse Terre et un sur Grande Terre, cela vous permettra de profiter de chaque zone sans avoir les soucis de bouchons à Pointe à Pitre. 

Le premier logement, sur Basse Terre (vers Vieux-Habitant), a été pour nous un véritable coup de cœur. Vous aurez la sensation d’être seul au monde dans votre « jungle », avec une baignoire en pleine nature, un carbet (terrasse typique dans la forêt), un petit coin bibliothèque et une chambre très confortable avec en contrebas, une rivière. Si vous êtes aventuriers et que vous aimez découvrir la nature, ce plan est pour vous d’autant que les propriétaires sont adorables.

Visiter sur Airbnb Natural Trip

Les trois autres logements étaient également très sympas et à chaque fois confortables. On vous les donne ci-dessous : 

– Morne à l’eau : lien ici

– Sainte Rose : Gite la creolina

– Le Gosier : La case des caraïbes

Pour profiter, louer une petite voiture et vous pourrez découvrir l’île dans son intégralité. La conduite est un peu « Rock’n Roll » mais on s’y fait !!


Nos Incontournables de l’île

 

  • Première activité de notre programme : le cannyoning et c’était juste GENIAL. On vous conseille d’aller avec Vert Intense sur basse terre. Vous pourrez partir sur la matinée découvrir la forêt tropicale avec des descentes en rappel, des sauts et des toboggans naturels. En prime un guide vraiment sympa et une ambiance conviviale en toute sécurité.
  • Ensuite, il faut absolument aller voir le volcan de la Souffrière, une rando un peu physique mais largement accessible. Petit conseil, faites-le quand il n’y aucun nuage sur basse terre car là-haut avec les courants d’air de la forêt on peut vite se retrouver dans les nuages si le temps n’est pas parfait en bas. Nous n’avions pas forcément choisi le bon jour pour notre part, mais nous avons quand même eu certaines éclaircies qui nous ont permises d’apercevoir la beauté de la Guadeloupe vue d’en haut. Au retour de votre rando, vous pourrez vous détendre dans des bains chauds (dus aux sources et au souffre du volcan) qui ont des vertus relaxantes.

Attention à ne pas mettre votre tête dans ces eaux à cause des amibes.

 

 

  • Autre excursion coup de cœur : découverte de la mangrove et de l’îlet Caretavec Jean Eudes de Blue Lagoon au nord de Basse Terre. Un guide plein d’humour vous fera une approche de la faune (les échinacées (oursons, étoiles de mer, etc.)) et flore de la mangrove à bord de son petit bateau à coque rigide qui se faufile à travers la végétation dense. Prime de la balade avec un grand « godet » de punch sur l’îlet Caret : un banc de sable blanc au milieu de la mer. A faire.

L’avantage de cette excursion : vous serez grand maximum une dizaine sur le bateau.

 

 

 – Petit coup de folie mais moment à jamais gravé pour nous : les chutes du Carbet. Normalement, on déconseille de s’aventurer dans la forêt après 16h (la nuit tombe beaucoup plus vite) mais même pas peur. Arrivés vers 16h sur place, un garde nous dit de faire vite et de n’aller voir que la 2ème chute… « Bien sûr Monsieur ». Au final, nous avons pu découvrir la 1ère (la plus haute) et 2ème chute en un temps record. Mais quel plaisir, d’être seuls en bas de cette chute de 115 m de hauteur… Retour au petit trot en un temps record car nous étions dans la pénombre avec pour seule lumière : une lampe frontale pour deux.

  • Toujours dans les cascades et chutes, nous avons bien aimé l’esprit zen des chutes d’Acomat ou saut d’Acomat, vers Pointe Noire. L’accès y est un peu compliqué mais au moins, ce n’est pas peuplé de touristes. L’accès y est peu indiqué. Descendez par un petit sentier à droite du pont et suivre le cours d’eau. En 10 minutes vous y serez, la cascade se trouve à votre gauche. Il est possible de sauter à différentes hauteurs dans le trou d’eau. Attention cependant si vous souhaitez aller sous la cascade, cela peut s’avérer parfois dangereux. Un site vraiment reposant.
  • Côté Grande terre, il faut faire la pointe des châteaux pour son côté plus sauvage rappelant les côtes françaises bretonnes avec quelques degrés en plus sur le thermomètre ^^.

 

  • Nos autres spots moins dingues mais plutôt classiques et touristiques : cascade aux écrevisses, Zoo Parc des Mamelles, bassin paradise…

 


Notre top 5 des plages de Guadeloupe

  • Plage de Malendure car c’est LA plage pour nager avec les tortues. Aller le plus à droite de la plage et nagez en vous rapprochant des bateaux et voiliers elles viennent souvent se nourrir au niveau des bancs d’algues marines. Attention cependant aux bateaux qui viennent amarrer et soyez sûrs qu’ils vous voient !!! La réserve Cousteau y est tout proche et vous y trouverez énormément de club de plongées. Notre petit conseil : n’y allez pas car vous vous retrouverez sous l’eau avec de nombreux plongeurs. Privilégiez d’autres spots où vous serez au calme, c’est ce que Jérémie a fait en allant plonger avec Guadeloupe Plongée Evasion (à Bouillante, tout proche de Malendure) : très bon accueil et plongée avec de vrais professionnels qui prennent soin de vous et qui ne vous emmènent pas dans les lieux de plongée touristiques.

  • Plage de la Caravelle (Club Med) : un cadre idyllique, un peu de monde mais très jolie avec quelques iguanes se baladant autour de vous.

  • Plage du Bois Jolan, juste après Sainte Anne: beaucoup plus typique où viennent les guadeloupéens en famille, pas trop mal pour le PMT (Palme masque tubas) avec peu de profondeur.

  • Plage de Sainte Anne Bourg: très jolie mais « blindée » de monde …

  • Plages du Nord de grande terre, vers Anse Bertrand : elles sont beaucoup plus authentiques et très intéressantes pour la plongée mais attention, sur certaines, il y a plus de courants donc un peu plus dangereuses.

 

 

 

 

Hors catégorie, on peut rajouter un petit décor carte postale :

  • Ilet du Gosier : on a beaucoup aimé, ça fait petite île déserte alors qu’on est à 600 m à la nage de Gosier. Une fois sur le bout de sable, c’est paradisiaque et propice aux belles photos. Deux possibilités pour vous y rendre : des petits pêcheurs vous embarquent sur leur bateau à l’embarcadère ou y aller à la nage (petit plaisir de Jérémie).

 


Côté ville

  • Pointe à pitre : à part le marché et ses très bonnes odeurs d’épices, fruits et légumes, on ne s’y ait pas trop attardé.

  • Sainte Anne et Le Gosier : des coins assez touristiques avec de bonnes adresses.

  • Saint François : on n’a pas du tout aimé, on se croyait en métropole. Pas trop dépaysant, mais ce n’est que notre avis de jeunes voyageurs….

  • Sainte Rose : petit village de pêcheurs très agréable et loin des touristes.

  • Deshaies : très joli, un peu colonial.

 


Parler de la Guadeloupe en oubliant le Rhum et sa gastronomie serait une offense alors on vous dresse nos coups de cœur

  • Pour la distillerie, on a fait Damoiseau : une valeur sûre.

  • Restaurant au Gosier : le Ti Maki (un Mangito à ne pas louper^^ et de très bons plats complètement abordables).

  • Chez Emy : conseillé par des amis rencontrés au cannyoning, dépaysements garanti chez ce couple de guadeloupéens. Le principe : vous mangez sur leur terrasse, il n’y a pas de cartes mais un menu fait maison avec du poisson et/ou de la viande, le traditionnel Ti punch, le tout pour 16 euros. Juste une belle rencontre.

  • Le Timogrill : top du top !! Sur Le Moule, on vous conseille le tartare de thon-avocat – pas facile à trouver, sur un bord de route mais magnifique cadre et super accueil

  • L’Ôtentik à Deshaies : dans un cadre très mignon tout près de la plage, vous pourrez y déguster un risotto de foie gras tout simplement dingue. Très bon pour les poissons également.

  • Sur Pointe à Pitre : Aux Artistes, tenu par des métro au look surfeur. Cuisine simple mais efficace. Cadre extérieur moyen mais intérieur sympa.

  • Pour les langoustes sur Sainte Anne : Le Lucullus, abordable et toujours complet.

  • Manger un bokit sur la plage fait partie des classiques de la Gwada. Les meilleurs se trouvent sur le front de mer de Vieux Habitants, à faire en nocturne pour l’ambiance.

 

 


Les Saintes

A faire depuis Saint François car plus économique. Louez un scooter et parcourez l’ile sur son intégralité, mention spéciale à la baie du Pain de Sucre (classé 5ème baie la plus belle du monde) : on a aimé mais tout petit par contre. Faites un peu de PMT ici, la faune marine est magnifique et les poissons ont des tailles bien plus grandes que sur la Guadeloupe. Le fort Napoléon : à faire pour la vue surtout… Si vous avez un peu de temps, passer la nuit sur place pour découvrir l’île sans les navettes remplies de voyageurs et profiter du coucher de soleil.

 

Autre possibilité d’excursion que nous n’avons pas fait : Petite Terre. Jérémie y était allé il y a presque 15 ans et en avait gardé un souvenir incroyable. Vous vous sentirez presque seul au monde car c’est une île désertique avec des décors marins et terrestres somptueux. Il semblerait que d’après les avis récents, l’état de la faune et flore se dégrade malheureusement suite aux allers/retours incessants des navettes de touristes et des plongeurs qui détruisent les coraux en marchant dessus…. 

Et si vous avez la chance, comme nous de partir au soleil durant l’hiver, vous pourrez croiser les parades du carnaval qui se déroulent généralement de début janvier à mi février. Vous constaterez de la vraie ambiance Guadeloupéenne, entre danses enivrantes, musiques à tue-tête et couleurs antillaises, vous serez sûrs de ne pas être déçus de la convivialité des Guadeloupéens, contrairement à ce que certains peuvent dire.

 


L’heure du bilan

Un super voyage et nous pensons y retourner un jour.

On a aimé

 Vous l’aurez compris, la Guadeloupe a vraiment été un coup de coeur pour nous, de part ses paysages diversifiés : 

– entre forêt tropicale et plages paradisiaques,

– cascades et volcans,

– plongées sous marine et randonnées,

– calme de la forêt et l’ambiance festive à la nuit tombée lors du carnaval,

– rhum et cuisine créole

– l’accueil chaleureux des guadeloupéens

On a moins aimé

– les fonds marins et les coraux qui commencent à être abimés et de moins en moins présents dus au nombre important de clubs de plongée sous-marine et aux touristes irrespectueux 
– les moustiques, très nombreux près de la mangrove côté grande Terre (mais ce n’est qu’anecdotique)

– Saint François: trop touristique à notre goût et sans grand charme 

– les bouchons à Pointe-à-Pitre

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close